Télécharger
l’édition n°923
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

« Bien plus qu'une affaire d'argent »

Vevey-Montreux En plus de 200 ans, la Caisse d'Epargne Riviera a vu son rôle évoluer. De la simple protection des salaires jusqu'aux opérations de crédit et d'épargne, son activité est désormais multiple. Mis à part la nécessité de faire des placements rentables, cette banque a avant tout une fonction sociale avec sa clientèle. Eclairage sur l'implication de cette institution qui priorise les relations humaines en compagnie d'Alexandre Gauthier–Jaques, qui dirige cette «banque de proximité».

À l'écoute de ses clients, la Caisse d'Epargne Riviera priorise avant tout le rapport humain et la proximité. Une équipe engagée qui soutient aussi des événements locaux culturels par le sponsoring ou la donation. DR

Xavier Crépon

Souvent dépeints comme sauveurs ou inversement comme bourreaux lorsque les chiffres de leurs clients sont dans le rouge, les banquiers ne font pas qu'accorder ou refuser des prêts. Bien qu'ils défendent les intérêts de leur enseigne, ils ont également un rôle social. À l'écoute de leur clientèle, ils la renseigne et la conseille en matière de projets. À une échelle régionale, certaines banques, comme la Caisse d'Epargne Riviera, s'efforcent d'instaurer au quotidien une relation de confiance forte avec elle.

Proche de ses clients

Ce slogan se traduit avant tout par le rapport humain cultivé par cette institution qui se veut familiale. «Chaque membre de notre équipe a une responsabilité de proximité avec nos clients. Tous nos collaborateurs leur consacrent du temps. Grâce à une écoute attentive, nous pouvons trouver les solutions les plus adaptées», confie Alexandre Gauthier–Jaques, directeur. En ce sens, alors que de plus en plus de transactions se font par e-banking, Alexandre Gauthier-Jaques a tenu à conserver les guichets. Pour se rapprocher de sa clientèle, la Caisse d'Epargne Riviera a aussi ouvert un deuxième office à Montreux en 2010 et a même décidé de la suivre jusque dans le Chablais vaudois. «En raison de la cherté des biens immobiliers sur la Riviera, certains de nos clients ont décidé d'acquérir des logements dans cette région. Nous les accompagnons dans les démarches de crédit car nous avons construit avec eux une relation de confiance sur le long terme que nous tenons à maintenir.»

De la sécurité au financement

«Depuis la création de notre banque, nos mots d'ordres sont fidélité et loyauté.» Fondée par la bourgeoisie veveysanne en 1814, la Caisse d'Epargne Riviera avait pour but de protéger les salaires de la population. «Les bourgeois n'étaient pas autorisés à déposer leur argent. Notre institution a été créée pour mettre en sécurité les avoirs des vignerons et des employés de maison.» Quelque 200 ans plus tard, son rôle a quelque peu changé. «Aujourd'hui nous faisons principalement du financement», avance le directeur. «Nous récoltons l'épargne de nos clients pour l'investir en partie dans des projets comme l'immobilier et nous nous concentrons sur les opérations de crédit pour une clientèle privée et pour les entreprises locales.»

Sponsoring et donation

Loin de se limiter à ces activités, cette banque se présente comme un véritable acteur de proximité par son implication dans la vie économique et sociale de la région. Par le sponsoring ou la donation, la Caisse d'Epargne Riviera soutient des événements locaux culturels comme le Festival des Artistes de rue et le Vevey International Film Festival. Elle aide également des jeunes sportifs exemplaires dont la discipline reste peu médiatisée. «Nous soutenons la skieuse et coureuse blonaysanne Maude Mathys ou le taekwondoïste veveysan Mehdi Amhand. Ces icônes rayonnent auprès de la jeunesse. Il est donc important pour nous de les accompagner.» La banque contribue aussi à l'économie locale depuis l'année dernière en organisant un forum abordant des thématiques comme la croissance, la transmission d'entreprise ou encore la mobilité. En réunissant plus de 100 PME, elle a été initiatrice de nombreuses réflexions pour l'avenir de la Riviera. Tout n'est donc pas qu'une histoire. Les banques sont aussi des moteurs au dynamisme social et économique des régions.

Date:01.11.2018
Parution: 923

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio