Télécharger
l’édition n°924
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Montreux échappe à la RIE III

Budget 2019 Les prévisions sont dans la droite ligne des précédentes. Déficit prévu: 3,3 millions de francs. Avec un impact minime de la réforme fiscale des entreprises.

«C'est un budget contenu et contenable», se réjouit Laurent Wehrli, syndic PLR de Montreux. Le déficit prévu (voir encadré chiffres) est en augmentation de près d'un mio par rapport au précédent. L'augmentation des charges (de 2,7 mios après déduction des amortissements et attributions internes) est notamment imputable à la facture sociale, mais surtout à la hausse des coûts des transports publics pour près de 1,1 mio. La marge d'autofinancement satisfait la Municipalité, mais inquiète la Commission des finances du Législatif (Cofin). «Elle a toujours été en dents de scie. Mais depuis quelques années, elle stagne autour des 2 mios alors que dans d'autres villes elle tourne autour des 5 ou 6 mios, voire plus», avertit Irina Gote, présidente socialiste de la Cofin.

Année de transition

Ici, les effets de la réforme fiscale des entreprises sont minimes. «Nous nous réjouissons de ne pas rencontrer les mêmes problèmes que d'autres communes avec l'entrée en vigueur de la RIE III en 2019, sourit Laurent Wehrli. Les recettes fiscales globales devraient continuer d'augmenter ces prochaines années.» Les investissements de 2019 seront faibles, dans l'attente de plus grandes dépenses futures comme la rénovation du Centre de Congrès. En résumé, les observateurs s'accordent: c'est un budget de transition, il faut attendre pour voir. D'ailleurs, le taux d'imposition de 65% n'est fixé que pour 2019. aju

Date:08.11.2018
Parution: 924

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio