Télécharger
l’édition n°925
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Feu vert pour 40 logements à loyers abordables

La Tour-de-Peilz Retardé pendant six ans, un projet d'appartements à loyers modérés est en passe de voir le jour. Les élus votent l'achat d'une parcelle – pour 1,7 million de francs – et octroient un droit de superficie à la coopérative boélande Les Jardins de la Paix.

C'est sur cette parcelle de 2'222 m2 que prendront place les logements.

Textes et photo: Rémy Brousoz

Deux minutes à peine, c'est le temps qu'il a fallu au législatif pour régler ce point de la séance du 31 octobre. Et pas des moindres, puisque les élus ont donné leur feu vert à la création d'une quarantaine de logements à loyers abordables au cœur de la bourgade lémanique. Un dossier qui aura attendu six ans avant de prendre son envol. Pourquoi? On rembobine. En octobre 2012, Alain Grangier, alors conseiller communal, dépose une motion intitulée «Valorisons nos parcelles communales». L'élu PLR, aujourd'hui syndic, propose de réhabiliter un terrain municipal situé aux abords du cimetière de Vassin, à l'Avenue de la Perrausaz. La surface de 2'222 m2 comporte des serres et un petit bâtiment, qui n'a pas été loué depuis 2010 en raison de sa vétusté. «Une démolition de cette maison, suivie de la construction d'un nouvel immeuble d'habitation est la solution la plus intéressante», écrit le motionnaire à l'époque. Sa suggestion: que la Ville accorde un droit de superficie - sorte de contrat de location d'une durée de 99 ans - à la coopérative Les Jardins de la Paix, qui construit depuis 1990 des logements destinés aux personnes à revenus modestes. L'idée reçoit l'aval du législatif, mais la Municipalité n'y donne pas immédiatement suite: elle préfère attendre l'élaboration du nouveau Plan Général d'Affectation (PGA).

152'000 frs de revenus annuels

C'est en juin dernier que le nouveau PGA a été validé par le Conseil communal. Comme promis, la Municipalité, désormais emmenée par Alain Grangier, remet le projet sur la table. Une version quelque peu retouchée, avec l'ajout de deux parcelles voisines. Buts de l'opération: liquider les servitudes qui pourraient menacer la construction des futurs logements et augmenter la surface totale du terrain à 4'624 m2. L'une de ces deux parcelles étant une propriété privée, elle devra être achetée par la commune pour un montant d'1,7 million. Une dépense qui, selon l'exécutif, sera remboursée en quinze ans grâce aux revenus du droit de superficie, estimés à 152'000 frs par année.

Offre locative doublée

Il s'agit du deuxième droit de superficie accordé par la Ville aux Jardins de la Paix. Actuellement forte de 39 appartements - quatre immeubles à La Tour-de-Peilz et un à Vevey- la coopérative pourra bientôt en proposer quarante de plus. Une aubaine pour l'exécutif, qui se félicite de cette «amélioration sensible de l'offre pour la classe moyenne inférieure». Ultime obstacle avant le démarrage du projet: l'approbation du PGA par le Conseil d'Etat. Elle est attendue au plus tard pour début 2019.

Date:15.11.2018
Parution: 925

Horaires des magasins

Lors de cette même séance du législatif, deux motions ont été déposées :

• La création d'un registre des intérêts des élus

• L'extension des horaires d'ouverture des commerces jusqu'à 18h le samedi.

Ces propositions seront débattues lors des prochaines assemblées.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio