Télécharger
l’édition n°926
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Les gosses vont pouvoir s'éclater

Pully Sécurité oblige, près de 2 millions de francs seront investis pour mettre en conformité différentes places de jeux. Un fitness urbain est aussi prévu au bord du lac.

Le parc de jeu du quai Milliquet, tel que projeté, pensé comme un «paquebot». DR

Nina Brissot

On ne joue plus en 2018 comme il y a 30 ans. Les jeux, les infrastructures, les espaces doivent correspondre à un art de vivre qui a changé. Face aux anciennes installations tombées en désuétude et sorties des normes de sécurité, la Ville de Pully a engagé une réflexion pour revoir certains endroits et apporter des thèmes liés aux lieux et aux différents usagers. Un crédit de 1,84 million a été débloqué pour mettre aux normes les places existantes du quai Milliquet Sud, du Collège des Alpes et au chemin du Pré des Clos. Par exemple, le contexte lacustre du quai Milliquet a été repensé comme un paquebot. Le terrain comprenant 3 buttes, elles sont repensées en pont de bateau. Le Pont avant, comprenant des jeux de sable pour des barrages d'eau avec un toboggan, un gouvernail, des longues vues et téléphones sera réservé aux petits. Les tout petits seront eux en mer et pourront se balancer sur des poissons à ressorts, des barques et un petit bateau de pêcheur. Sur l'autre butte, vers l'Est, le pont arrière, réservé aux plus grands, permettra de se balancer dans des paniers, de se prélasser dans des hamacs et de s'exercer à différents mouvements. La butte centrale représente le pont supérieur avec son mât. Les grands pourront exercer leur sens de l'observation et les jeux de filets, de cordage, de grimpe seront réunis sur ce promontoire et deux tobogans offriront une descente rapide vers le pont arrière. L'ensemble de ces travaux est devisé à 620'000 frs.

Autour du Collège

Délabré! C'est le mot utilisé pour qualifier le toboggan installé en 2002 sur la place de Jeux du Collège des Alpes. Et l'environnement de ce toboggan n'est guère mieux loti. L'idée ici est d'étendre cette zone pour diversifier les jeux dans différents endroits, en fonction de l'âge des usagers. Jeux de cordes pour les 3-6 ans, jeux d'eau et de cordes pour les plus grands, toboggans, cordes d'escalades et autres. La tendance est de favoriser les mouvements et l'expérimentation des sens, d'où l'idée d'utiliser aussi le talus comme espace de jeux. Et comme la place est souvent utilisée en dehors des récréations, une zone de repos et rencontres est prévue pour les accompagnants. Pour cette aire, les travaux vont se monter à 325'000 frs.

Troisième place de jeux concernée par cette 2e étape de rénovations, celle tristounette du Pré des Clos, à proximité du chemin des Osches. Les deux accès piétons pour cette place seront reliés entre eux par un chemin. Au centre, tous les jeux avec un parcours aventure. Au-dessus, une passerelle circulaire en bois. Actuellement, une aire de déjection canine se trouve au nord de la place. Elle sera supprimée et remplacée un peu plus loin par une grande poubelle avec sachets pour ces déjections. Un ouvrage évalué à 285'000 frs.

Date:22.11.2018
Parution: 926

Un fitness urbain près du lac

Et si Pully se mettait à l’heure brésilienne où, tout au long des plages et bords de mer, d’impressionnants engins fleurissent, squattés jour et nuit par une population qui soigne son culte du corps. Le mouvement a gagné l’Europe depuis les années 2000 et la Suisse dans la foulée. En avril 2017, un postulat émis par Renato Carnello et consorts, demandait un fitness urbain pour Pully. Entendus et compris 5 sur 5, un projet fait partie des 1,8 millions demandés et accordés par le Conseil communal du 31 octobre. Il se situera à proximité du lac sur la partie nord/ouest du quai Milliquet et comprendra une douzaine d’engins liés à la détente, la musculation et le cardio-vasculaire. Les plans sont prêts et le coût est estimé à 610'000 frs. Une partie pourrait éventuellement être subventionnées par le «Fonds du sport vaudois». La réalisation est prévue pour l’automne 2019. Toutefois, dans ce quartier, des opposants institutionnels ont souvent sévit, ce qui pourrait éventuellement retarder les choses.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio