Télécharger
l’édition n°926
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Tous unis pour le ski

Remontées mécaniques Les neuf communes du District de Monthey créent la société ValChablais Invest SA, afin de favoriser les investissements stratégiques du domaine suisse des Portes du Soleil. À plus long terme, elle pourrait soutenir les infrastructures touristiques en général.

Les présidents des neuf communes actionnaires de VCI (de g. à d.): Ismaël Perrin, Werner Grange, Fabrice Donnet-Monay, Yannick Buttet, Luc Fellay, Reynold Rinaldi, Pierre Zoppelletto, Laurent Lattion et Stéphane Coppey.

Texte et photo: Valérie Passello

Solidarité. Le mot est dans toutes les bouches au moment de la création officielle de ValChablais Invest SA (VCI), en ce 14 novembre. Annoncée depuis 2017, la société d'investissements stratégiques en mains publiques est née. Les neuf communes du District de Monthey en sont toutes actionnaires, chacune y a placé un capital de départ. Les six étant directement concernées par le domaine skiable, à savoir Champéry, Collombey-Muraz, Monthey, Troistorrents, Val-d'Illiez et Vionnaz, y ont toutes injecté 150'000 frs. Vouvry participe à hauteur de 50'000 frs, Port-Valais de 40'000 frs et Saint-Gingolph de 10'000 frs.

Le capital-action est donc d'un million au total, mais ce n'est que le début du travail. Le président du conseil d'administration et président de Champéry, Luc Fellay, décrit: «Notre volonté est que les communes soient les seules actionnaires de la structure. Mais le but de VCI est de trouver des investisseurs, comme des caisses de pension ou des privés, afin de soutenir les investissements stratégiques du domaine suisse des Portes du Soleil en matière de remontées mécaniques.» Pour ce faire, Portes du Soleil Suisse SA (PDS-CH), regroupant TéléChampéry, TéléMorgins, Chalet-Neuf et TéléTorgon, doit encore peaufiner son master-plan, afin de présenter des projets viables et réfléchis.

Un interlocuteur unique

«Notre société sera désormais le seul point de contact, qui coordonnera le financement des infrastructures, aussi bien étatique que privé, reprend Luc Fellay. Nous aurons une vision sur tout le processus financier et serons les yeux des neuf communes autant que du Canton. Cette structure permet une transparence et un suivi.»

Jean-Marc Panchaud, de l'entreprise pulliérane Aiguillage SA, assurera la direction opérationnelle de VCI. Sa société a été choisie, car elle est forte d'une expérience dans le montage de financements publics-privés, également en Valais. L'idée est que les investisseurs prêtent de l'argent à VCI, qui le prêtera à son tour à PDS-CH. Cette dernière devra, elle, amener entre 20 et 25% de fonds propres. Luc Fellay est convaincu: «Notre force est la garantie des intérêts auprès du prêteur.»

Vision quatre saisons

Si, dans un premier temps, l'initiative vise à soutenir les remontées mécaniques, il n'est pas exclu que l'action de VCI s'étende à d'autres infrastructures touristiques de plaine cette fois-ci, d'où la participation de communes n'étant pas directement touchées par les pistes de ski.

Préfet du District de Monthey, Alphonse-Marie Veuthey explique: «Cette structure se veut durable. Nous pensons aussi à des projets s'inscrivant dans une vision de tourisme quatre saisons.» Luc Fellay, le président de Collombey-Muraz Yannick Buttet et celui de Vionnaz Laurent Lattion ont été désignés par les actionnaires pour faire partie du conseil d'administration de VCI. Deux autres administrateurs privés devraient les rejoindre au début 2019, selon Luc Fellay: «Des discussions sont en cours. Ces personnes seront choisies pour leurs compétences en termes de financement et de crédits, dans le domaine qui nous touche.»

Date:22.11.2018
Parution: 926

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio