Télécharger
l’édition n°928
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Les premiers trésors arrivent

Culture Le futur quartier des arts, jouxtant la gare de Lausanne, prend forme. Dans moins d'un an, le 5 octobre 2019, le Musée cantonal des Beaux-Arts ouvrira ses portes au public, face à des arcades rénovées. Le Musée de l'Elysée et le Mudac suivront en 2021.

Le Musée cantonal des Beaux-Arts a de grandes ambitions.DR

Nina Brissot

Des espaces généreux, de la lumière, un bâtiment d'une valeur de 180 millions, «complètement payé», relève Pascal Broulis, ministre des finances, et des travaux qui avancent sans la moindre anicroche. Même la climatisation, oh combien importante pour les œuvres, fonctionne. A l'inverse du ciel, l'ambiance est au beau fixe ce 26 novembre pour annoncer, lors d'une conférence de presse in situ, l'état d'avancement du nouveau Musée Cantonal des Beaux-Arts, Mcba, Plateforme 10.

Président de la Fondation du Mcba, Olivier Steimer est tout sourire pour confirmer la bonne tenue du chantier en temps et coûts et annoncer la première exposition qui ouvrira ses portes le 5 octobre 2019. Mais avant l'arrivée des œuvres, les fans d'architecture auront la possibilité de découvrir l'esprit des lieux les 6 et 7 avril prochain. Deux journées portes ouvertes seront organisées pour l'occasion.

La programmation d'ouverture annoncée par le directeur du Musée Bernard Fibicher s'articulera sur 3'200 m2 autour des œuvres qui ont été offertes au Musée. «Atlas – cartographie du don» permettra de voir enfin les trésors dont ce Musée a hérité dans le passé et tout récemment. Notamment, «l'homme au serpent», une sculpture de Rodin, arrivée anonymement. Mais aussi plusieurs œuvres importantes de Pierre Soulages, Anselm Kiefer, Anish Kapoor et bien d'autres offertes par Alice Pauli, qui souhaite qu'une grande partie de sa collection ne soit pas dispersée dans le futur. Cette exposition de donateurs, avec entrée libre, réunira aussi d'autres grands noms comme ceux de Balthus, Vallotton ou Paul Klee.

Vienne viendra à Lausanne

Mais le Mcba a de grandes ambitions. L'idée est d'organiser, outre les expositions permanentes mais toujours en évolution, jusqu'à 9 expositions temporaires d'envergure, celles-ci payantes. La première, puisqu'il s'agit d'un renouveau pour l'art à Lausanne, se déploiera dans la splendeur de l'art nouveau avec Vienne 1900 dans une exposition intitulée «A fleur de peau». Les immortels que sont Klimt, Ego Schiele et Kokoshka seront à Lausanne avec le cortège des sensibilités qui, à l'époque, ont contribué à la naissance parfois difficile de l'art moderne. Plus besoin d'aller à Vienne puisque Vienne viendra à Lausanne du 14 février au 24 mai 2020.

Projets artistiques en direct

Sur invitation, des artistes contemporains de la région seront invités à participer à une nouvelle biennale dont la première édition débutera en juin 2020, afin de présenter des créations actuelles de la région. «Jardin d'hiver» succède à «Rencontre avec...», déployé entre 1972 et 1992. Une nouvelle manière d'exposer des artistes de la région afin de varier les regards posés sur la création vaudoise. Cette organisation sera confiée à un commissaire externe. A la même époque, une salle sera consacrée à Jean Otth, l'un des pionniers de l'art vidéo en Suisse. En Octobre, c'est Kiki Smith, la fille du sculpteur Tony Smith. Elle explore le corps dans tous ses états et par tous les moyens, sculpture, dessin, vidéo, photo gravure, jusqu'à le rendre fluide ou évanescent et de l'aborder en relation avec le cosmos.

Date:06.12.2018
Parution: 928

Vallotton en 2025

Déjà annoncé, l'événement marquant pour le Canton de Vaud sera l'importante rétrospective qui sera consacrée en 2025 à Félix Vallotton. Cette exposition coïncidera, comme l'a rappelé la conseillère d'Etat Cesla Amarelle, avec le 100e anniversaire de la mort de l'artiste. A cette date-là, le Musée de l'Elysée et le Mudac auront aussi pris leurs quartiers sur la Plateforme 10 puisque les déménagements sont prévus en 2021. La splendide maison de maître située avenue de l'Elysée sera transformée en lieu de réception et rencontres tandis que le Mudac, propriété de la ville de Lausanne est encore en attente d'une nouvelle affectation.

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio