Télécharger
l’édition n°928
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

« Chacun a besoin des autres pour avancer »

FOOTBALL AMERICAIN Le 11 novembre, les Riviera Saints ont remporté le Championnat romand de football américain 2018 (NSFL), en battant les Rhinos de Monthey 20-14 lors de la finale qui avait lieu à Montreux. Une rencontre qui prouve l'impact des clubs de la région et surtout qui sert de vitrine pour ce sport encore méconnu des Romands. Eclairage.

Les Riviera Saints remportent le Championnat romand de football américain 2018 (NSFL). D. Charles

Jonathan Corbillon

Fondée en 2004, dans le but principal de relancer le football américain en Suisse romande, la ligue NSFL connaît une magnifique progression durant ces dernières années. Les premières équipes de «football» avaient vu le jour dans les années 1986-87, mais inscrites en SAFV (championnat national). Dès lors, la logistique n'était pas toujours des plus faciles. Avec l'arrivée de nouvelles formations est apparu le besoin de fonder un championnat plus régional. Afin de mieux comprendre ce milieu, Le Régional a rencontré Bernard Schopfer, directeur communication, finances et administration auprès de la ligue NSFL.

En quoi consiste ce championnat romand?

> Il existe deux ligues en Suisse, la SAFV, qui est la ligue officielle, composée principalement d'équipes suisses-alémaniques, et la NSFL. En Suisse romande, il n'y avait que trois clubs solidement établis dès les années 1986-87: Seahawks de Genève, Sharks de Lausanne et Rhinos de Monthey, qui font ainsi partie des plus anciennes équipes helvétiques. Quelques autres équipes sont apparues, mais souvent pour une ou deux saisons. Comme le championnat et les déplacements étaient plutôt onéreux, une ligue a alors été fondée en Suisse romande en 2004. Le but était avant tout de permettre à ces équipes de se former, se développer, certaines choisissant d'aller tenter en parallèle l'aventure de la SAFV.

En quoi ce sport est-il différent des autres?

> Il permet à pratiquement toute personne en bonne santé de jouer, quelle que soit sa morphologie, puisque des places sont prévues pour tous les gabarits. C'est un sport d'équipe avant tout qui laisse peu de place aux individualités, chacun ayant besoin des autres pour avancer. L'esprit d'équipe et de camaraderie est ainsi un atout important, ainsi que la discipline qu'on y apprend. L'attrait pour le football américain vient avant tout des médias, par cycles, et dépend en fait des possibilités d'en voir à la télévision, les modèles étant pour tout le monde les équipes de la NFL aux États-Unis et sa fameuse grande finale du Super Bowl!

Quel est le principal objectif de la ligue pour ces prochaines années?

> Comme tout sport, il faudrait que le football américain, du moins dans sa version sans contact, «le flag football», puisse être enseigné dans les écoles, afin de toucher les joueurs dès leur plus jeune âge. On peut estimer à plus de 2'000 les amateurs de football américain dans notre pays. La NSFL va alors porter son effort 2019 sur le mouvement junior ainsi que sur le flag football.

Date:06.12.2018
Parution: 928

900 licenciés

Fribourg: Cardinals (Fribourg)

Genève: Whoppers (Plan-les-Ouates)

Neuchâtel: Hornets (Chaux-de-Fonds) et Knights (Neuchâtel)

Vaud : Bandits (Morges), Centurions (La Côte), Ducs (Yverdon), LUCAF (Lausanne, ex-Sharks) et Saints (Riviera)

Valais: Rhinos (Monthey) et Woodcutters (Sierre)

Lucerne: Lions (Lucerne)

France: Black Panthers B (Thonon)

*Qui accueille une équipe française et une lucernoise pour des raisons de proximité

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio