Télécharger
l’édition n°929
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Hommage posthume pour Walter Mafli

Lutry Créée pour soutenir le peintre à un moment de turbulences dans sa vie, l'Association des Amis de Mafli a été dissoute le 1er décembre. Une cérémonie hommage s'est déroulée autour de sa tombe au Flon de Vaux à Lutry. L'ensemble des biens de l'association, fortune et biens divers, revient à la Commune.

De g a d. dans la salle Mafli, Bernard Bavaud le sculpteur, Jacky Kurzen, président de l'association, le buste de Walter Mafli et le syndic de Lutry Jacques-André ConneDR

Nina Brissot

Lorsque «Walti», comme le nomment ses amis, a rencontré quelques turbulences dans sa vie, ses amis ont fait corps et créé un groupe pour le soutenir. Douze ans durant, cette association a été très active autour de l'artiste. Puis Walter Mafli s'en est allé en 2017, à l'âge respectable de 102 ans, et en pleine gloire! Mafli parti, l'association, présidée par Jacky Kurzen, fils spirituel de l'artiste, n'a plus sa raison d'être. Or les statuts de cette entité prévoient qu'à sa dissolution, l'ensemble des biens de l'association, fortune et biens divers, revient à la Commune qui, de son côté, s'engage à faire perdurer la mémoire du peintre.

Au cimetière puis au caveau

Une cérémonie a été organisée le samedi 1er décembre. Tout d'abord par le dépôt d'une couronne sur sa tombe. Comme l'aimait le peintre, tout le monde s'est ensuite rencontré au caveau Mafli. Là, un buste de l'artiste, sculpté par Bernard Bavaud a été dévoilé. C'est le syndic, Jacques-André Conne qui, au nom de la Municipalité, a pris part à cette dissolution héritage. Il a rappelé que, de son vivant, l'artiste avait fait un don substantiel à Lutry. Une somme qui a permis d'importantes rénovations dans le Château, permettant de réaménager des locaux au rez-de chaussée et d'y créer une salle de conférence et d'exposition, ainsi qu'un caveau, tous les deux portant le nom de Mafli.

Bourgois d'honneur

Le syndic a déjà annoncé que la fortune léguée par cette association permettra d'attribuer chaque année aux promotions scolaires un prix d'art visuel. Quant au buste, il restera dans la salle qui porte son nom. L'élu a encore rappelé que le peintre avait été nommé bourgeois d'honneur. Fait rare, puisqu'il n'est que le 4e après le compositeur Gustave Doret, la doctoresse Kousmine et Jaqueline Jaccottet, la fameuse tante Gigi créatrice du cortège de la Fête des vendanges.

Date:13.12.2018
Parution: 929

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio