Télécharger
l’édition n°930
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Une étude à 2 millions pour le collège

Ollon En vue de l'extension du collège de Perrosalle, un crédit d'étude de 2,1 mios est nécessaire pour poser le cadre des travaux à venir. La première des trois étapes prévues devrait coûter 35 mios, pour un investissement global estimé entre 54 et 62 mios.

Une étude à 2 millions pour le collège

Valérie Passello

Ollon n'a pas fini de bourse délier pour l'extension du collège de Perrosalle. En 2013, la commune débloquait un crédit de 378'000 frs pour l'organisation d'un concours d'architecture. Après de nombreuses procédures, elle parvenait enfin à acquérir la parcelle de 12'497 m2 attenante au collège, au printemps 2018, pour 2,4 mios (voir Le Régional 895).

Le 14 décembre, le Conseil communal a validé un nouveau crédit, de 2,1 mios cette fois-ci, pour toutes les études relatives à la réalisation de la première étape des travaux, consistant à construire trois nouveaux volumes. L'un abritera des salles de classes et de dégagement, l'autre une salle de gymnastique, des espaces pour les psychologues, psychomotriciens et logopédistes en milieu scolaire, ainsi que le service médical. Dans le troisième bâtiment se trouveront le réfectoire, la cuisine, l'administration, la bibliothèque et les structures d'accueil.

Une méthode définie

Si l'objet est accepté à l'unanimité, le vert Jean-François Theubet interpelle néanmoins: «Le concours d'architecture nous a déjà coûté de l'argent, nous nous prononçons ce soir sur un crédit d'étude conséquent et ensuite nous devrons de nouveau payer des architectes et ingénieurs. Le projet lauréat ne devait-il pas comprendre ces études?» Réponse du syndic Patrick Turrian: «Le concours d'architecture, indispensable pour respecter les marchés publics, a désigné le binôme architecte-ingénieur pour la réalisation. Une commission a été formée pour discuter avec eux de la planification et de la méthode de travail.»

Le procédé retenu consiste à regrouper toutes les études requises avant le démarrage des travaux. Le montant de 2,1 mios comprend les honoraires d'un bureau d'aide au maître de l'ouvrage, de tous les experts et autres intervenants, ainsi que les frais induits. Le syndic reprend: «Tout le travail sera fait d'un coup, les expertises, les plans définitifs, les plans d'exécution et autres appels d'offres. Ainsi, nous pourrons présenter au conseil une demande de crédit de construction ferme.»

Variations possibles

La commission ad hoc relève encore: «À ce jour, la Municipalité se demande encore si un bureau d'aide au maître d'ouvrage est nécessaire. Les services communaux sont compétents et un intermédiaire peut amener des discussions longues et fâcheuses. D'un autre côté, un avis extérieur peut aussi aider.» Se passer de ce bureau permettrait une économie de 150'000 frs.

La première phase des travaux devrait coûter 35 mios. Faudra-t-il à nouveau passer à la caisse pour d'autres études avant les deux prochaines étapes? Certainement pas, selon Patrick Turrian: «Les études comprises dans le crédit voté aujourd'hui auront aussi un impact sur les réalisations des étapes deux et trois. S'il y en a d'autres, elles seront incluses dans les préavis demandant les crédits de construction.»

Le deuxième volet du projet consistera à transformer et mettre en conformité deux des trois bâtiments existants sur le site de Perrosalle. Le dernier volume, qui abrite actuellement la piscine couverte, devrait être transformé lors de la troisième étape. Il est prévu de construire un ultime bâtiment pour abriter une nouvelle piscine, mais la Municipalité prévient: «La disposition du programme dans les bâtiments ainsi que la définition exacte des étapes de réalisation/transformation peuvent évoluer dans les diverses phases de développement du projet.»

À l'issue du concours d'architecture, le jury se voulait optimiste, estimant la réalisation du projet retenu à 54 mios au total. Mais l'enveloppe initiale de 62 mios semble aujourd'hui plus réaliste.

Date:20.12.2018
Parution: 930

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio