Télécharger
l’édition n°930
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Et maintenant, on creuse

Port-Valais Après deux ans de travaux préparatoires, le percement du tunnel des Evouettes a enfin débuté. Le chantier, qui vise à soulager le village du trafic de transit, devrait encore durer plus de quatre ans. Le coût total de ce contournement est devisé à 130 millions.

Et maintenant, on creuse

Valérie Passello

Le 4 décembre, c'est le jour la Sainte Barbe, patronne des mineurs. La date était toute trouvée pour le coup d'envoi officiel du percement de la galerie des Evouettes, destinée à dévier le trafic de transit qui engorge chaque jour le petit village de la commune de Port-Valais.

«La grande particularité de ces travaux est qu'ils se font en terrain meuble. Il s'agit donc de consolider préalablement le sol sur le périmètre et le front du tunnel par injection de ciment à haute pression, ce qui permettra de creuser sans craindre d'éboulement», décrit l'Etat du Valais. L'avancée devrait être d'environ un mètre par jour, pour une longueur totale de 657 mètres. Les premiers véhicules pourraient y circuler dès le printemps 2023.

Ces deux dernières années, les travaux préparatoires ont été conséquents. Il a fallu stabiliser l'enceinte de fouille côté Bouveret, excaver une tranchée d'accès de 125 mètres et une tranchée couverte de 64 mètres et ériger des digues de protection contre les chutes de pierres.

Un concept global

Le contournement des Evouettes prévoit encore un giratoire de raccordement sur la route cantonale en direction du Bouveret, ainsi qu'une liaison, côté Vouvry, avec le giratoire de la H144. Une fois que la future déviation, d'une longueur totale de 1'450 mètres, sera mise en service, les Evouettes devraient retrouver une certaine sérénité. Le trafic y sera modéré et des aménagements paysagers et urbanistiques y seront réalisés.

La Confédération prend en charge une grande partie du financement de ce chantier, qui s'inscrit dans la gestion globale du trafic de liaison franco-suisse, comprenant aussi les déviations du Bouveret et de Saint-Gingolph. Seuls 10% de l'ardoise seront assumés par le canton et les communes du Valais.

Date:20.12.2018
Parution: 930

Le tunnel en chiffres

657 mètres

longueur du tunnel

2023

date prévue pour la mise en service de la déviation

130 mios

coût total du contournement des Evouettes

15'600

nombre de véhicules

empruntant quotidiennement ce tronçon

90 %

participation financière de la Confédération

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio