Télécharger
l’édition n°936
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

«Tout s'est emballé quand Johnny est mort»

Villars Jean-Baptiste Guégan, sosie vocal de Johnny Hallyday et vainqueur de l'émission de M6 «La France a un incroyable talent», donnera son premier concert en Suisse le 24 février à 18h au Centre sportif, en hommage à l'idole des jeunes. Il explique comment sa vie a changé depuis.

Jean-Baptiste Guégan se dit «imprégné» de Johnny Hallyday depuis la première fois où il l'a vu sur scène, à l'âge de neuf ans.       Jade Production

Entretien: Valérie Passello

Plus qu'un simple imitateur de Johnny Hallyday, Jean-Baptiste Guégan serait sa «réincarnation», d'après Marianne James, membre du jury de «La France a un incroyable talent», sur M6. Celui que l'on appelle désormais «La Voix de Johnny» a d'ailleurs remporté la finale de l'émission en 2018, plébiscité par les téléspectateurs, décrochant dans la foulée un chèque de 100'000 euros. Surnommé «Johnny Junior» dès son adolescence, ce fan inconditionnel, âgé aujourd'hui de 35 ans, entend continuer à rendre hommage à son idole de toujours, dans le respect et la simplicité.

N'est-ce pas un peu frustrant d'être connu pour avoir la voix d'un autre?

D'un autre peut-être, mais de Johnny Hallyday, en l'occurrence, non, je vis très bien avec ça, merci! Cela fait plus de vingt ans que je chante ses chansons, grâce à mon timbre de voix, ce don et ce talent que j'ai. Je l'assume pleinement.

Le décès de la star en décembre 2017 a été une tragédie pour ses innombrables fans, mais a-t-il aussi été, pour vous, une opportunité de sortir du bois?

Avant, je tournais en Bretagne, la région d'où je viens. J'avais la chance d'en vivre et ça me convenait très bien. Mais il est vrai que tout s'est emballé quand il est mort. Une vidéo où je chantais «Requiem pour un fou» a fait le buzz. Les réseaux sociaux, ce n'est pas du tout mon truc, cette vidéo a été postée par quelqu'un d'autre. Très gentiment, j'ai alors été contacté par celui qui est devenu mon producteur aujourd'hui. Et voilà un an que je suis en tournée sur les routes de France. Tout ça, c'est grâce à Johnny. Paix à son âme.

Des sosies de Johnny, il y en a beaucoup, y compris des sosies vocaux, en quoi êtes-vous différent?

Je ne veux pas juger les autres, chacun le fait à sa façon. Je suis quelqu'un de naturel, dans la vie comme sur la scène. Johnny aussi était comme ça d'ailleurs, il ne trichait pas. Je n'essaie pas de le caricaturer, mais je veux lui rendre hommage, avec sincérité et un certain respect artistique.

C'est pour cette raison que vous ne cherchez pas à lui ressembler physiquement?

Ce serait difficile (rires)! De toute façon, je n'ai pas envie de le remplacer. Personne ne peut remplacer Johnny, c'était un monstre capable de faire vibrer des foules entières. J'en suis imprégné depuis la première fois où je l'ai vu sur scène, en 1992. Pour ma part, je suis et je reste moi-même, Jean-Baptiste Guégan. Et ça, le jury de l'émission de M6 l'a bien compris. Ma victoire à «La France a un incroyable talent» m'a apporté une grande notoriété et davantage de visibilité.

Votre public est-il essentiellement composé de fans nostalgiques du Taulier?

Non, je remarque qu'il est très large. C'est paradoxal, mais on y trouve aussi des gens qui n'aimaient pas Johnny. C'est sans doute parce que j'ai ma propre personnalité, que je dégage autre chose.

Vous avez un projet d'album où vous interpréterez vos propres chansons, pensez-vous que le public va vous suivre?

Oui, je suis confiant, car je vais rester dans l'esprit blues et rock n'roll, dans l'esprit Hallyday. Je vais enregistrer à Nashville à la fin mars et l'album sortira aux alentours de mai-juin. Cette aventure m'a amené à faire de belles rencontres, comme celle de Michel Mallory, son ami de très longue date et auteur-compositeur. Les chansons que je vais interpréter avaient été validées par Johnny, mais il n'a malheureusement pas eu le temps de les enregistrer.

À Villars, aura-t-on la chance d'entendre l'une ou l'autre de ces nouvelles chansons inédites?

C'est peut-être un peu prématuré, mais une bonne surprise n'est pas exclue. J'adore la Suisse, j'y suis venu une fois pour participer à l'émission «Les Coups de Cœur» d'Alain Morisod. Je me réjouis de chanter à Villars!

Infos et réservations sur www.villars.ch

Date:14.02.2019
Parution: 936

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio