Télécharger
l’édition n°937
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

L'entrepreunariat artisanal pour gagner sa liberté

Lutry Une ébénisterie, un atelier de graphisme et peinture, un bouchello-limoncello qui s'arrache, et depuis samedi dernier, une boutique gourmande dans le Bourg: Joaquim et Mark, de farouches indépendants, multiplient les créations.

 Joaquim et Mark présentent leur Bouchello.DR

Nina Brissot

On les appelle les bouchons. «Depuis toujours et même entre nous, on s'appelle bouchons», expliquent Mark et Joaquim. Raison pour laquelle, lorsqu'ils ont lancé leur limoncello qu'ils entendent encore décliner sur différents modes, ils l'ont appelé Bouchello. Qu'est-ce exactement? Rien de plus qu'un limoncello fabriqué et amélioré à partir d'une ancienne recette familiale héritée par Joaquim. Les compères se sont pris d'amour pour cette fabrication faite à partir de beaux et savoureux citrons siciliens. Ils ont investi dans un immense frigo pour la macération, trouvé des bouteilles originales et dessiné en transparence leur étiquette. Restait à les vendre. Et le seul bouche à oreilles et deux à trois marchés ont épuisé la production en un rien de temps. Il a fallu vite recommencer et augmenter les quantités. Le rythme actuel atteint déjà plus de 100 bouteilles de 500 ml par mois, alors que la première production date de novembre 2018. C'est donc bien parti pour le Bouchello qui se vend à 35 frs la bouteille.

Mark et Joaquim

Les bouchons sont copains depuis toujours, malgré des parcours très différents. Originaire par ses grands-parents d'Italie, Joaquim est un grand brun, sudiste passionné. Suisse et Norvégien par sa mère, Mark le nordique est moins volubile mais tout aussi passionné. Ils ont en commun leur âge, 27 ans, des logements dans le même hameau et un atelier partagé, entre l'ébénisterie de création de Joaquim et le studio d'illustrateur, peintre et dessinateur de Mark. Surtout, ils ont l'un et l'autre, un esprit d'indépendance fortement marqué. Dans son atelier, «La mise en bois» à La Croix-sur-Lutry, l'ébéniste restaure mais surtout fait des meubles signés, des agencements sur mesure, des créations originales. Tandis que, de l'autre côté de la porte bien fermée pour garder un semblant de chaud, l'artiste illustrateur manie crayons et bombes de couleurs d'où naissent des BD ou des toiles aux formats moyens à grands dont beaucoup de portraits de musiciens. Plusieurs de ses toiles sont actuellement exposées dans le concept shop Alegria à St-François.

Quant au Bouchello, il est fabriqué et mis en bouteilles dans une cuisine et ensuite transféré dans leurs ateliers. Ils prévoient cette année, d'organiser quatre journées portes ouvertes pour montrer au public les résultats de leurs travaux respectifs, tout en sirotant, bien sûr, un Bouchello.

Nouvelle sensation

Un entrepreneur ne s'arrête jamais. Mais il lui faut parfois avoir pignon sur rue. C'est fait désormais avec l'ouverture de Rush à la Grand-Rue 3. Un lieu tendance que Mark vient d'aménager avec sa complice Tiffany qui s'en occupera. Une de ces boutiques où l'on peut acheter son thé ou son café en vrac, mais surtout déguster un thé ou un café pas comme les autres avec une pâtisserie ou un gâteau aux normes actuelles, soit sans gluten ni autres produits jugés difficilement digestes. Une nouvelle sensation pour Lutry qui d'ailleurs compte une myriade d'enseignes innovantes.

Date:21.02.2019
Parution: 937

Infos

Pour joindre ces jeunes entrepreneurs,
il suffit de prendre rendez-vous au 078 743 52 18
pour Joaquim Camponovo ou au 079 761 80 09
pour Mark Mestre ou laisser un SMS si les numéros ne répondent pas.

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio