Télécharger
l’édition n°937
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Encore une année de croissance dans le courtage immobilier

Economie Cardis Sotheby's International Realty a clos une cinquième année de croissance ininterrompue. Co-fondateur, Philippe Cardis coiffe désormais la cape d'administrateur délégué et passe l'opérationnel à son fidèle compagnon de route Luca Tagliaboschi, qui devient CEO.

Philippe Cardis confie à Luca Tagliaboschi la direction générale de l'empire dont il reste administrateur délégué. DR

Nina Brissot

Le secteur du courtage immobilier se porte bien et Cardis Sotheby's International Realty (CSIR) en fait l'expérience depuis sa création il y a cinq ans. Un groupe d'entrepreneurs composé de Philippe Cardis, Lucien Masmejean, Yves Cherpillod et le fribourgeois Luca Tagliaboschi se lançait alors dans l'aventure. Quittant l'entreprise qui les employait tous, ils se sont concentrés exclusivement sur le courtage, avec comme marque maison distinctive d'accompagner le vendeur ou l'acheteur dans toutes les étapes de son opération. Une méthode qui paie. D'abord sur le plan de la confiance. Mais aussi et surtout par une estimation ciblée au plus juste d'un objet, notamment en matière de reventes et de haut de gamme. CSIR ne publie pas ses chiffres. Mais le groupe annonce avoir, en 2018, accompagné 850 personnes dans leur processus d'achat ou de vente, soit sur 425 transactions, ce qui en représente 65 de plus qu'en 2017.

Centaines d'appartements

Le marché se comporte de différentes manières suivant les segments. Actuellement, le neuf est très demandé et en fort développement. Plusieurs raisons à cela. D'une part, les taux hypothécaires toujours bas. D'autre part, le neuf est déjà aux normes en cours. Aussi parce que de nombreux projets arrivent à leur aboutissement et que le marché se détend. La mise en œuvre de la politique d'aménagement du territoire, prônant la densification urbaine, favorise la construction de beaucoup de bâtiments neufs. Et ce sur l'ensemble du territoire romand. Des centaines de nouveaux appartements sont ou arrivent sur le marché, peut-être un peu plus rapidement que l'évolution démographique, ce qui provoque une détente dans l'immobilier.

Luxe ré-évalué

Les reventes ne tombent pas pour autant. Cependant, les transactions sont moins faciles du fait de l'évaluation des travaux à faire, de mises aux normes, de situations dans une zone. Néanmoins, ce marché se porte bien dans toutes les régions selon les courtiers venus présenter leurs différentes constatations lors de la conférence de presse annuelle donnée par Cardis Sotheby's International Realty le 7 février.

Qu'en est-il des objets de luxe qui avaient plongé dans la récession après le départ de plusieurs entreprises étrangères à qui les restrictions fiscales n'avaient pas plu? Ce marché s'est dans un premier temps corrigé de lui-même. Les prix déraisonnables pratiqués dans les années 2010/2013 sont revenus à leur vraie valeur. Aujourd'hui, les courtiers constatent un regain d'intérêt pour ces objets de luxe ou très haut de gamme, notamment de la part des Anglais et des Français, Brexit et gilets jaunes exigent.

Cap sur Genève

Très actif sur Vaud, Valais et Fribourg, CSIR estime avoir délaissé Genève où, bien que le marché soit plus serré, de grandes opportunités existent, notamment dans le grand Genève en direction de Nyon. C'est le prochain défi que s'est fixé le nouveau CEO qui prendra ses quartiers dans la ville du bout du lac dans des bureaux agrandis qui seront bientôt inaugurés.

Date:21.02.2019
Parution: 937

Luca Tagliaboschi, nouveau patron

Comme son nom ne l'indique pas, le nouveau CEO est gruyérien mais de papa d'origine italienne. Il aime les chiffres et a commencé sa carrière en fiduciaire avant de passer responsable financier chez Cartier. C'est dire qu'il a déjà une bonne approche du luxe, mais aussi de la vitesse, car il sera directeur financier de PSA (Peugeot Citroën) à Paris. Mais le Parisien a la nostalgie de sa verte Gruyère et il revient en Suisse dans le groupe de Rham. Il cumule les postes et se retrouve à la fois directeur financier, responsables des ressources humaines, du marketing et de l'informatique. Il y a 5 ans, avec Philippe Cardis, Lucien Masmejan et Yves Cherpillod, ils forment le noyau dur d'une start-up nommée Cardis Sotheby's International Realty. Aujourd'hui âgé de 43 ans, le dynamique directeur général entend déployer ses talents de négociateur-accompagnateur dans tous les secteurs et aiguillonner la région de Genève.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio