Télécharger
l’édition n°938
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Enfants et déjà citoyens

Bourg-en-Lavaux C'est une pétition pas comme les autres qui est parvenue aux élus le 18 février. Elle émane de quelque 150 jeunes élèves du collège des Ruvines, inspirés par «Boule et Bill». But de cette action citoyenne: faire savoir à la Municipalité qu'ils sont «contre l'idée d'un parking» dans leur «chouette» cour d'école.

Elèves au Collège des Ruvines, Manon, Isaac et Noé se sont inspirés des cours d'argumentation et de citoyenneté ainsi que d'un épisode de la célèbre bande-dessinée «Boule et Bill» pour remettre à la municipalité de Bourg-en-Lavaux une pétition signée par quelque 150 enfants.

Textes et photo: Magaly Mavilia

«Nous avons appris qu'il y aura un parking dans notre cour d'école et nous sommes contre cette idée, car même si cela est temporaire nous ne savons pas combien de temps cela va prendre et nous voulons profiter de notre grande et chouette cour d'école». Signée par 150 élèves du collège des Ruvines, cette «Pétition contre le futur parking dans notre cour d'école» a ému Le Conseil communal et la Municipalité «très sensibles à cette démarche». «La mise à l'enquête de places de parc temporaires dans la cour de l'école n'a pas suscité d'oppositions, relevait Jean-Paul Demierre à l'issue de la séance du 18 février. Nous prenons très au sérieux cette initiative citoyenne et nous allons en discuter lors de notre prochaine séance.» (voir encadré).

Inspirés par «Boule et Bill»

Mais comment les instigateurs de cette pétition, Manon, Noé et Isaac, tous trois âgés de 10 ans et habitants de Cully, ont-ils eu cette idée? «Nous étions en voiture en train de parler du parking dans la cour d'école et on se demandait ce que l'on pouvait faire pour empêcher cela», raconte Manon. «Pour rigoler, enchaîne Noé, j'ai dit que j'avais lu dans «Boule et Bill» que les enfants avaient fait une pétition contre un parking et que nous pourrions faire la même chose». Isaac trouve l'idée excellente et voilà les trois compères prêts à se lancer dans l'aventure. Les cours de citoyenneté et d'argumentation aidant, la pétition est apportée à leur maîtresse de classe, Chantal Ansermet. «Ils m'ont expliqué leur projet et j'étais partante», précise l'enseignante qui a obtenu l'accord du doyen Nicolas Blanc à la condition que la pétition ne tourne pas dans l'enceinte du collège mais à l'extérieur.

Il aura fallu un mois et demi à Manon, Noé et Isaac aidés par leurs camarades pour remplir sept feuilles de signatures. De l'espoir? «Oui, ça pourrait marcher», lancent les trois amis.

Date:28.02.2019
Parution: 938

Bonne nouvelle pour les pétitionnaires

Le Régional a rencontré Manon, Noé et Isaac avant leur départ en vacances, soit le 21 février. Or lundi 25 février, la Municipalité a délibéré en séance et a pris position. «Nous sommes très sensibles à cette action citoyenne et le projet va être revu afin de trouver d'autres solutions», annonce au Régional Jean-Paul Demierre, municipal en charge de la sécurité. A la rentrée des vacances, la Municipalité rencontrera les élèves pour leur annoncer la bonne nouvelle.

Par ailleurs, les travaux des CFF démarreront plus tard que prévus, «ce qui nous permet de revoir le sujet des places de substitutions selon la pétition de nos jeunes», se réjouit le municipal. Les travaux à la gare de Cully vont entraîner le déplacement de 150 places de parc aux Fortunades, au-dessus des Ruvines vers le terrain de foot, aux Colombaires, sur la route qui relie Cully à Grandvaux et vers le port de Moratel.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio