Télécharger
l’édition n°938
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Cap sur l'aventure au féminin

Servion Oser sortir de sa zone de confort, viser le dépassement de soi et se lancer dans une aventure inédite, c'est ce que visent deux mamans qui se sont inscrites au Trophée Roses des Andes dans le désert argentin. Une épreuve 100% féminine avec une dimension solidaire.

235 femmes ont pris part à cette épreuve depuis sa création, dont 80% sont des néophytes (photo d'archives).DR

Nina Brissot

Laure habite Servion depuis plus de 20 ans avec son mari et leurs enfants. Elle travaille comme chercheuse dans un centre de recherche. Murielle, la sœur de son mari, habite en Lorraine. Lors d'une visite à Servion, elle raconte à sa belle-sœur qu'une voisine fera ou refera le circuit Roses des Andes en 2019. Un défi sportif 100% féminin de 2'000 km en jeep à travers la cordillère des Andes avec un équipage de deux.

Et si on essayait ?

L'idée a traversé la tête de Murielle, Laure s'est enthousiasmée. C'est ainsi qu'elles ont postulé pour l'édition 2020 limitée à 70 équipages. Le leur est accepté sous le nom de «Sister-in-law free l'Andes. Voilà donc les aventurières en herbe dans les préparatifs pour apprendre le dépassement de soi dans des contrées reculées, difficiles à traverser, et sur des pistes souvent ensablées. Mais elles pourront le faire à leur rythme, car la notion de vitesse est exclue de ce trophée plus anglé sur la solidarité, la débrouillardise, le sens de l'orientation, mais tout de même ouvert aux néophytes.

Pour elles, l'aventure sera triple. Tout d'abord, un exploit à accomplir avec pour seuls compagnons une boussole et un road-book. Sur le plan personnel, l'idée de sortir de leurs cocons respectifs de vie bien réglée, entre la famille et le travail, et de se lancer à 45 et 46 ans dans une aventure physique qui demande beaucoup d'efforts. Enfin, cette traversée est liée à une action solidaire puisque les organisateurs reversent un pourcentage des inscriptions en faveur des associations «Enfants du désert» et «Fundación Equinoterapia del Azul», qui œuvrent depuis 7 ans pour soutenir et développer une thérapie du bonheur avec le cheval comme partenaire soignant auprès d'enfants en situation de handicap.

Le nerf de la guerre

Participer au Trophée Roses des Andes demande un gros engagement personnel mais aussi financier. Chaque équipage coute 18'000 frs, sans compter les frais annexes. Pour réunir la somme, Laure tricote, bricole et fait les marchés pour vendre le fruit de son travail. Sa belle-sœur en fait autant de son côté. Quelques milliers de francs ont déjà été récoltés, mais ces dames cherchent le soutien d'entreprises qui aideraient à financer leur périple qui, sur place, sera télévisé. En échange, elles s'engagent à couvrir leur jeep des logos des entreprises. Il suffit pour s'annoncer de téléphoner à Laure Poquet au 076 200 98 77 ou de laisser un sms si elle ne peut pas répondre. Elles espèrent même réunir un peu plus que la somme demandée afin de pouvoir reverser, en plus des deux actions soutenues par les organisateurs, une somme à une œuvre qu'elles soutiennent aussi, à savoir la lutte contre la mucoviscidose.

Date:28.02.2019
Parution: 938

En chiffres

Depuis sa création en 2014, le Trophée Roses des Andes a récolté plus de 100'000 frs de dons, fait courir 235 Roses dont 122 viennent du Canada et 80% sont des néophytes. Elles ont parcouru 125'000 km.

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio