Télécharger
l’édition n°939
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Trafic saturé: le terminal qui va tout changer

Monthey À l'enquête depuis le 22 février, le projet de Terminal rail-route pourrait se concrétiser en 2022. La plateforme de transbordement sera réalisée de manière coordonnée avec d'autres travaux, qui contribueront à modifier durablement le visage de la ville.

Dans un même périmètre, la construction du Terminal, la sécurisation de la Vièze et le remplacement d'un pont ferroviaire seront réalisés de manière coordonnée.DR

Valérie Passello

Un vieux serpent de mer montheysan semble enfin sortir la tête de l'eau, avec la mise à l'enquête du Terminal rail-route le 22 février. Le dossier fait parler de lui depuis une quinzaine d'années, au moment où la commune, à la demande de riverains, a imaginé sortir des zones d'habitation l'ensemble du trafic rail-route lié au site chimique (voir Le Régional 892).

Si aucune opposition ne vient ralentir le dossier, l'interface pourrait être opérationnelle en 2022. Elle permettra de soulager la ville des va-et-vient des camions et des convois ferroviaires qui bloquent régulièrement le trafic. Particularité, l'emplacement du futur terminal rail-route, certes en-dehors de la ville au sud du site chimique, mais aussi près de la Vièze et, forcément, de la voie de chemin de fer.

Plusieurs chantiers en même temps

Membre de la société publique-privée TCM (Transport Combiné Monthey), Nicolas Herold indique: «Dans un même périmètre, il n'y a pas moins de six éléments d'infrastructure à aménager.» Outre le terminal lui-même, la route d'accès, les voies de raccordement CFF et le parking pour les employés du site chimique, il s'agira de procéder à des travaux de sécurisation sur le lit de la rivière et de remplacer un pont CFF datant de 1912.

«Tous les partenaires ont dû se mettre autour de la table pour coordonner l'ensemble de ces travaux», précise Stéphane Coppey, président de Monthey et de TCM SA. L'enveloppe dévolue au terminal est de 90 mios. Mais d'autres investissements importants découleront de cette réalisation. Une fois la plateforme de transbordement réalisée, la gare CFF pourra être mise aux normes et accueillir l'AOMC, dont le tracé sera déplacé. La mobilité montheysanne s'en trouvera ainsi totalement métamorphosée.

Date:07.03.2019
Parution: 939

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio