Télécharger
l’édition n°940
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Offrez vos souvenirs à la science!

Montreux jazz L'EPFL récolte la mémoire des festivaliers les 21 mars et 2 mai à la Maison Visinand. Objectif: comprendre le rôle social de l'événement dans la région.

Lors des ateliers, les témoignages sont enregistrés, les objets-souvenirs photographiés. DR

Amit Juillard

Ce 20 février, la Maison Visinand est une machine à récolter les souvenirs liés au Montreux Jazz. Un micro les enregistre, un appareil photo les immortalise et Héloïse Pocry, écrivaine et Staff au festival depuis 15 ans, les rédige. Ce soir-là, ils sont dix à avoir répondu à l'invitation de l'Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Barbara et Alexandre narrent par exemple une passion familiale pour le jazz, nourrie par le festival. Anecdote: lors d'un workshop et à la demande de leur fils Noé, 7 ans, le saxophoniste David Sanborn a interprété la Panthère Rose, pourtant absente de son répertoire.

«Ce festival peut avoir un effet très structurant dans la vie d'une personne, d'une amitié, d'une famille, d'un couple ou dans une carrière professionnelle, explique Alexandre Camus, sociologue en charge du projet. Mais aujourd'hui, cette mémoire collective de l'événement est encore encastrée dans les corps qui l'ont vécu.» L'appel est lancé. Public, staff, chauffeurs, journalistes, photographes, techniciens, commerçants et habitants de la région sont à nouveau conviés les 21 mars et 2 mai prochains à la Maison Visinand pour raconter leurs histoires colorées par le Montreux Jazz. Pour qu'elles ne s'évanouissent pas.

Plateforme communautaire en ligne

Les récits glanés sont mis en ligne sur la plateforme communautaire «www.montreuxjazzmemories.ch». Mais ils deviennent également objets de recherches pour l'EPFL, mais aussi l'Université de Lausanne. «Nous voulons comprendre le rôle social qu'un tel événement peut avoir sur un territoire, confie Alexandre Camus. Il faut combler ce vide dans l'histoire locale.» D'intérêt public, le programme est soutenu par la Fondation Claude Nobs, la RTS (FONSART), l'association de la Maison Visinand et la Saison culturelle de Montreux.

21 mars et 2 mai, 18-21h,

Maison Visinand, cocktail offert.

Inscription obligatoire

alexandre.camus@epfl.ch ou 076 615 13 16.

Date:14.03.2019
Parution: 940

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio