Télécharger
l’édition n°942
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Epesses prépare le 21e championnat du monde de tracassets

Fête populaire Des bolides à trois roues, pétaradants et décorés comme pour le carnaval, ce sont des tracassets, véhicules à l'origine utilisés pour le travail dans les vignes. Croisement entre une pétrolette d'autrefois et un Quad lunaire, transformés en maison, animal, avion fusée ou funiculaire, ils déferleront à toute allure entre les murs de vignes le 27 avril. Pour la joie d'un public nombreux.

Les tracassets peuvent revêtir différentes formes. Ici quelques images de courses précédentes.DR

Nina Brissot

A l'origine, ce petit véhicule motorisé à trois roues avec pont arrière est utilisé par le vigneron. Transformés selon l'imagination et les talents de leurs propriétaires, les tracassets feront toute l'attraction de ce samedi 27 avril à Epesses. Chaque deux ans, le secret est bien gardé quant aux allures que prendront les bolides. Ce qui est sûr, c'est que l'humour domine l'habillage des véhicules comme des pilotes. Ils vont être exposés à 13h sur le parking central d'Epesses, bichonnés et rutilants, pour se présenter au concours de décoration. A 13h45 débutera la parade gymkhana. Dans les sports mécaniques, le gymkhana est une épreuve qui présente des obstacles en tous genres destinés à tester l'habileté de l'équipage formé de deux personnes. Évidemment, les obstacles ne seront pas annoncés mais il en est un, naturel, qui années après années donne du fil à retordre aux pilotes. Il s'agit de «la montée infernale» à travers le sentier de Creyvaver, dont les murs, hauts, sont à peine assez espacés pour contenir ces bolides qui ne peuvent dépasser 1,20 m de large.

La course doit être effectuée dans un temps imparti et la manche de vitesse est chronométrée mais le règlement permet quelques fantaisies que le code de la route réprimanderait. Les tracassets, généralement assez habiles pour fuir à toute allure à 25 à l'heure comme la bande à Bonnot, peuvent maquiller leur moteur qui parfois pousse ses pétarades jusqu'à 40 km/h

La foule en éclats de rire

Pour peu que la météo soit bonne ce samedi-là, quelques milliers de personnes vont se déplacer à Epesses et s'asseoir sur les murs de pierre pour encourager les concurrents. Il faut dire qu'au détour de certains virages, ou lorsque la carrosserie du jour fait joujou avec les murs, la foule est en délire. Des éclats de rire montrent que cette tradition est bien vivante au cœur du vignoble. Pour toute personne intéressée à venir suivre ce championnat d'un genre inédit, il est vivement recommandé de se déplacer par le train jusqu'à la gare d'Epesses, puis de marcher en direction des vignes. Les stands de boissons et nourriture ouvriront dès midi. Le «concours de beauté» se déroulera à 13h, suivi à 13h45 par la parade gymkhana et à 15h le début de la course, suivie à 15h30 par la course de vitesse. La remise des prix se fera dès 18h. Cette course est ouverte au public.

Date:28.03.2019
Parution: 942

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio