Télécharger
l’édition n°943
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le bon grain d'ici est de retour

Troistorrents Une association s'est créée pour redonner leurs lettres de noblesse à des céréales anciennes et indigènes.

Au matin du 23 mars, les semailles ont eu lieu avec l'aide d'un agriculteur, sur un terrain mis à la disposition de l'association.DR

Sur un terrain de 1'500 m2 mis gracieusement à disposition par un agriculteur du coin, une quinzaine de personnes se sont retrouvées au petit matin du 23 mars à Troistorrents. Leur mission: semer de l'amidonnier noir et de l'orge à six rangs. L'initiative émane de Fabienne Berthoud, fleuriste et présidente de l'association Au-delà du grain, créée en 2018.

Cette amoureuse de la nature s'intéresse à ses racines: «J'ai grandi ici. En observant certains terrains, on peut en déduire qu'il y a eu des cultures à une époque. J'ai découvert qu'il existait même une céréale indigène, le blé de Troistorrents», témoigne Fabienne Berthoud.

La fête du pain à l'horizon

Au-delà du grain vise à faire prendre conscience à toutes les générations de la richesse de leur patrimoine et à le faire revivre. Sa présidente ajoute: «Notre but est de produire notre propre grain, afin d'en avoir assez pour la fête du pain en septembre 2020.» L'idée est d'arriver avec une céréale indigène, cultivée sans traitement, pour confectionner un pain local, avec la collaboration des Moulins de la Tine et du four banal.

L'association accueille volontiers de nouveaux membres, venus de la région ou de plus loin, intéressés à son activité. Elle aura également besoin de bras pour la récolte du grain à la fin de l'été. vp

Renseignements auprès de Fabienne Berthoud: multivert@bluewin.ch

Date:04.04.2019
Parution: 943

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio