Télécharger
l’édition n°945
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Un « peak walk » à la Berneuse ?

Leysin-Les Mosses Le plan d'affectation du domaine touristique sera adapté pour garantir l'enneigement mécanique. Mais la diversification touristique progresse aussi, avec un projet de passerelles suspendues traversant les failles géologiques et surplombant des combes entre la Berneuse et le hameau d'Aï. A l'étude encore, le développement et l'amélioration du réseau de sentiers pédestres, ainsi que la valorisation des itinéraires VTT.

Valérie Passello

Répondre aux besoins actuels et futurs en matière de tourisme, c'est le but de la modification du plan d'affectation (PA) intercommunal du domaine touristique de Leysin et de son règlement, adoptés simultanément par les Conseils communaux de Leysin et d'Ormont-Dessous le 11 avril.

Le syndic Leysenoud Jean-Marc Udriot énumère: «D'abord, il fallait garantir l'enneigement mécanique du domaine skiable. Comme les remontées mécaniques de Leysin et du Col des Mosses ont fusionné en 2011, il était nécessaire d'y inclure les 69 hectares concernés sur la commune d'Ormont-Dessous. Le but est aussi de mettre à niveau les sentiers pédestres, les itinéraires de VTT, ainsi que de développer le tourisme quatre saisons.»

Une fois les autorisations délivrées, l'apport de neige devrait être suffisant sur les secteurs des Fers et des Mosses, grâce à des canons à neige alimentés depuis le lac de l'Hongrin. La modification du PA s'accompagne d'un rapport d'impact sur l'environnement et d'une batterie de mesures compensatoires visant un bilan écologique équilibré.

Paysages vertigineux

Si les mesures liées au ski sont majoritaires, le développement du tourisme estival a aussi son importance. Les études en la matière dans les Alpes vaudoises sont unanimes: il n'est plus possible pour les stations de miser sur le tout-ski. Le PA en tient compte et plusieurs axes de développement sont définis, dont un projet de parcours ludique aérien entre le sommet de la télécabine de la Berneuse et le hameau d'Aï.

À l'avenir, les utilisateurs devraient pouvoir emprunter des passerelles suspendues ou ancrées aux rochers, traversant les failles géologiques et surplombant des combes. «L'objectif est de permettre aux touristes ne disposant pas de capacités d'alpinisme particulières de découvrir des paysages vertigineux et de magnifiques points de vue», indiquent les autorités.

Mais Jean-Marc Udriot ne s'avance pas sur les délais de réalisation: «Nous sommes prêts pour une diversification touristique, mais de telles infrastructures passeront aussi par des mises à l'enquête et des demandes d'autorisations de construire, nous toucherons à nouveau au paysage. Ce ne sera pas si simple», considère-t-il.

Le développement du réseau de sentiers pédestres existant, de même que l'amélioration de leur aménagement et de leur balisage sont aussi au menu, ainsi que la valorisation des itinéraires VTT. Enfin, l'extension de la zone de ski freeride est prévue, dans la perspective des Jeux Olympiques de la Jeunesse de 2020, mais aussi pour positionner Leysin comme pôle principal des activités de ski freestyle, été comme hiver.

Date:18.04.2019
Parution: 945

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio