Télécharger
l’édition n°947
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Les Singes s'éclatent, entre lac, vignes et forêts

Lutry Si l'Urbantrail des Singes propose un nouveau parcours de 50 km, au départ de Lutry le 26 mai, il n'en oublie pas moins ceux qui voudraient remettre baskets à leurs pieds, avec des plus petites boucles. Comme chaque année depuis 2013, les bénéfices sont reversés à des associations caritatives pour l'enfance.

Dans les paysages de Lavaux, les parcours en boucles de l'Urbantrail des Singes ont été conçus aussi bien pour les familles que les sportifs aguerris.DR

Magaly Mavilia

Tout au long de la matinée, le Collège du Grand-Pont à Lutry sera le point de départ des coureurs selon les parcours choisis, de 1 à 50 km. De 5h du matin pour les cracks à 13h pour les petites boucles de 1 à 2 km dans le bourg, l'Urbantrail des Singes s'adresse tant aux coureurs expérimentés qu'aux enfants ou aux amateurs de Nordic Walking. Et pour ceux qui souhaitent participer sans courir, le comité recherche encore des bénévoles.

Des paysages grandioses

Originellement organisée sur un parcours en boucle dans le bourg de Lutry, la course a grandi et adopté Lavaux comme terrain de jeu, le comité ayant estimé que cette magnifique région méritait son trail urbain. Tout au long des parcours, les 2'000 coureurs attendus découvriront les pittoresques ruelles pavées de Lutry, Grandvaux, Chenaux et Aran, le vignoble de Lavaux parsemé de points de vue grandioses où apparaissent le Lac Léman et les Alpes. Mais la région de Lavaux, ce sont aussi de splendides forêts moins connues du grand public et des parcours agréablement ombragés autour de la Tour de Gourze, du Lac de Bret, du Mont-Cheseaux ou du Mont-Pèlerin.

Sport et santé

Depuis la première édition, mise sur pied en 2002 par la Jeune Chambre de Lavaux, la philosophie de l'Urbantrail des Singes a toujours été d'allier sport et santé, à travers une manifestation publique visant à récolter des fonds en faveur d'une œuvre de charité, d'une fondation ou d'une association. «Chaque année, nous reversons l'entier des bénéfices de la course à des associations ou fondations dont le but est de venir en aide aux enfants et adolescents dans le besoin», expliquent les organisateurs.

Pour les enfants

Grâce aux coureurs et aux différents partenaires, 45'000 frs ont déjà été versés à différentes associations (Téléthon, la Fondation Théodora, l'Association Vaudoise du Diabète, Fondation Planètes Enfants Malades, Zoé4Life et l'Association Dawa Dachhiri Sherpa). Pour l'édition 2019, le comité d'organisation a choisi l'association Dachhiri Dawa Sherpa et Le Sparadrap. Le but est de donner aux enfants défavorisés du Népal un minimum d'éducation. L'école n'étant pas obligatoire au Népal, bon nombre d'enfants travaillent et beaucoup ne savent ni lire, ni écrire. Quant à l'association Le Sparadrap, elle œuvre en faveur des enfants hospitalisés dans le Chablais et la Riviera.

Date:02.05.2019
Parution: 947

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio