Télécharger
l’édition n°947
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le vin suisse s'offre une vitrine de choix

Du 2 au 5 mai, 350 dégustateurs du monde entier se retrouveront au Centre Mondial du Cyclisme pour départager les 9'150 vins en compétition au Concours Mondial de Bruxelles. Une opportunité pour le monde viticole helvétique de se mettre en avant, aussi bien au fond du verre que sur le terrain.

Thomas Costenoble (à g.) et Nicolas Joss dans les coulisses du Centre Mondial du Cyclisme, où les bouteilles sont préparées et numérotées avant d'être envoyées en dégustation.DR

Textes et photo: Valérie Passello

À l'instar des athlètes qui pédalent sur l'anneau du Centre Mondial du Cyclisme (CMC), l'organisation du Concours Mondial de Bruxelles à Aigle a de quoi faire tourner la tête. 9'150 crus en lice, dont près de 600 vins suisses, 350 dégustateurs de 50 nationalités différentes, près de 200 bénévoles de la région, 120 étudiants de l'école hôtelière. Les chiffres sont impressionnants.

Saisissant aussi, le spectacle des bouteilles qui s'alignent en coulisses. Le secrétaire général de l'événement, Nicolas Joss, traverse les lieux, donnant des consignes, répondant à des appels, saluant les bénévoles déjà à la tâche en ce 29 avril. «Cela fait des mois que l'on travaille à la mise en place du concours, raconte-t-il, mais depuis quelques jours, nous avons investi le CMC, ça monte en puissance. Les vins sont classés par catégories, puis nous allons ôter les bagues et les collerettes des bouteilles, afin qu'elles ne soient pas identifiables au moment de la dégustation, qui se fait entièrement à l'aveugle.»

Les membres du jury, professionnels du monde du vin, commerçants ou journalistes spécialisés, auront leurs tables en plein cœur de la structure sportive. Ils donneront leur verdict au fur et à mesure du défilement des verres, notant les crus sur une tablette tactile. Si l'événement n'est pas ouvert au tout-public, près de 200 invités pourront assister quotidiennement au déroulement des opérations depuis la tribune et s'essayer eux-mêmes à l'art de la dégustation.

Belges et Suisses se comprennent

L'an dernier, le Concours Mondial de Bruxelles, qui est itinérant, s'est tenu à Pékin. Son directeur Thomas Costenoble commente: «En fonction des pays, on remarque davantage les différences culturelles et organisationnelles. Avec les Suisses, nous nous comprenons bien. Nous n'avons pas la barrière de la langue et le comité d'organisation local s'est montré à l'écoute de nos préoccupations, de manière spontanée et rapide.»

Une bonne communication qui va dans les deux sens, abonde Nicolas Joss: «Notre attente était que les vins suisses, et pas uniquement ceux d'Aigle, soient valorisés par l'événement, ce que les responsables ont bien compris. Il faut souligner que 65% de la production viticole de notre pays se fait entre les cantons de Genève, Vaud et du Valais. Le CMC, au cœur du vignoble, était donc le lieu adéquat. C'est un événement international et ambitieux qui demande beaucoup de travail, mais c'est exceptionnel pour notre image», relève le secrétaire général, qui prendra par ailleurs la direction de Swiss Wine Promotion dès le 1er juillet.

Date:02.05.2019
Parution: 947

L'accueil au cœur du terroir

Le comité d'organisation du Concours Mondial de Bruxelles a tenu à loger l'ensemble des dégustateurs invités dans des hôtels de Leysin. «Ils profiteront ainsi des Alpes vaudoises, qui font aussi partie de notre image de marque», souligne Nicolas Joss. Mais ça n'est pas tout, des événements sont organisés tout au long du séjour afin de faire découvrir le terroir suisse et ses spécificités à ces amateurs de vins du monde entier. De la croisière sur le Léman, avec la participation de l'Office des Vins Vaudois et de la Fête des Vignerons, à la soirée raclette au CERM de Martigny, en passant par la visite de différents vignobles et caves romands, sans oublier l'apéro offert par les vignerons d'Aigle, tout sera mis en œuvre pour que les 350 hôtes vivent une expérience exceptionnelle et inoubliable... et pour qu'ils en parlent à leur retour chez eux.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio