Télécharger
l’édition n°948
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

«Nous sommes plus attentifs à la nature»

Aigle Le domaine viticole du Clos Aimond célèbre son premier millésime labellisé Bio en ouvrant sa cave le 11 mai de 11h à 19h.

Christine et Marius Martin sont<br/>les premiers Aiglons à cultiver<br/>tout leur domaine viticole biologiquement.<br/>DR

Christine et Marius Martin sont des pionniers à Aigle, puisque leur domaine viticole est le premier à être entièrement cultivé biologiquement. Au milieu des barriques de la cave du Clos Aimond, située au pied du Château d'Aigle, Christine raconte: «Nous avons commencé à faire des essais dès 2012 sur de petites parcelles du vignoble. Ils se sont avérés concluants.» Depuis près de quatre ans maintenant, le couple cultive trois hectares de vignes selon les principes de la biodynamie.

Les produits utilisés pour traiter la plante étant moins résistants aux intempéries que les traitements traditionnels, une surveillance accrue est nécessaire. Christine reprend: «Avant, nous faisions aveuglément confiance à la chimie. Mais aujourd'hui, notre philosophie a changé. Nous sommes beaucoup plus attentifs à la nature et observons davantage l'évolution de la vigne». Son époux relève: «Ce sont parfois de petites choses qui font la différence, mais nous avons vraiment l'impression d'être dans le juste.» Leurs efforts s'avèrent payants, puisque la récolte 2018 est estampillée du fameux bourgeon du label Bio Suisse.

Préserver la qualité du vin

À la cave, la vinification se fait en Bio: «Notre but n'est pas de passer en biodynamie pour cette étape, car c'est trop contraignant, remarque Marius. Nous voulons avancer en douceur, l'important étant de maintenir la qualité de nos vins. Depuis que nous sommes passés au Bio, il est très difficile de dire si le goût du raisin a changé ou pas. Pour cela, il faudra du recul», affirme-t-il. Julie, la fille des Martin, est en train d'achever sa formation de viticultrice pour se diriger vers l'école d'ingénieurs de Changins. «Le domaine sera prêt pour un passage de témoin, confie son papa, à elle de déterminer comment elle voudra le travailler par la suite.»

Pour faire découvrir son millésime 2018 Bio, le domaine du Clos Aimond ouvre ses portes le 11 mai de 11h à 19h. Les visiteurs pourront aussi déguster des lentilles Bio, puisque, parallèlement à l'exploitation viticole, le couple cultive cinq hectares de céréales. Grâce à leur labellisation, les Martin espèrent attirer une nouvelle clientèle, tout en conservant l'actuelle. Christine observe: «Le Bio garde une certaine image «olé olé», surtout auprès de l'ancienne génération. Mais les esprits évoluent et de plus en plus de gens y sont sensibles. Le marketing est une grande partie de notre travail, nous devons montrer que nous gardons une ligne stricte et professionnelle.»

Date:09.05.2019
Parution: 948

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio