Télécharger
l’édition n°948
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Dans le Chablais aussi, on produit de l'énergie

environnement Le canton du Valais vise un approvisionnement 100% indigène et renouvelable d'ici à 2060. Les communes du Chablais valaisan n'ont pas attendu l'élan cantonal pour mettre en place des mesures. Tour d'horizon.

Valérie Passello

Comment les communes du Chablais valaisan mettent-elles à profit leurs énergies renouvelables? Une question qui fait écho à l'intention de l'Etat du Valais d'atteindre une autonomie énergétique cantonale à l'horizon 2060. Ce dernier fixe d'ailleurs des objectifs pour 2035 déjà.

De Monthey à Port-Valais, de nombreuses initiatives sont déjà en place pour produire de l'énergie renouvelable locale. La plupart des communes interrogées possèdent une ou plusieurs centrales hydro-électriques, ainsi que des panneaux solaires. Monthey par exemple compte huit installations solaires sur ses bâtiments et le parking de la Places d'Armes, ainsi que deux centrales de production hydraulique. Bien que plus modeste en taille, Vionnaz est très active aussi en la matière, avec trois centrales de turbinage et des panneaux solaires sur le toit du collège des Fontanies. En outre, elle turbinera les eaux du torrent de l'Avançon dès le 2ème trimestre 2019, avec une production estimée à 6,2 mios de kWh par an. Elle étudie aussi la réhabilitation de sa première centrale de turbinage, mise en service en 1988.

Sur le bon chemin

En plus des efforts déjà consentis, les communes du Chablais valaisan ont de nombreux projets. Vouvry, par exemple, devrait turbiner ses eaux potables dès cette année, avec une production escomptée de 6,9 mios de kWh. Elle étudie l'installation d'un nouveau palier de turbinage sur le Fosseau et la mise en place d'un chauffage à distance. Collombey-Muraz se penche sur le potentiel solaire des toitures de ses bâtiments et s'attèle à des projets de réduction de la consommation à tous les niveaux. Parmi les mesures concrètes de Port-Valais, l'installation de panneaux photovoltaïques sur les vestiaires du tennis est à l'ordre du jour. Enfin, Monthey poursuit ses efforts, avec le projet H2O, qui valorisera le potentiel énergétique des eaux du coteau de Choëx. Une nouvelle installation solaire est aussi prévue sur la toiture du poste électrique des Bans. Parallèlement, la commune continuera à viser des économies d'énergie, à l'image de l'interconnexion avec le réseau d'eau potable de Bex, qui permet d'économiser 600'000 kWh par an en énergie de pompage.

Date:09.05.2019
Parution: 948

Soleil et eau bien utilisés

Ci-dessous, la production d’électricité annuelle issue des installations existantes dans différentes communes chablaisiennes. À titre d’indication, un ménage-type composé de deux à trois personnes, consomme annuellement entre 2’500 et 4'000 kWh, selon suisse énergie.

Monthey (chiffres2018):

Panneaux solaires: 755’043 kWh

Centrales hydrauliques: 1'093'577 kWh

Production photovoltaïque des citoyens et entreprises: 1'700'000 kWh

Collombey-Muraz (chiffres 2018):

Panneaux solaires: 27'700 kWh

Production photovoltaïque des privés et entreprises non connue, mais 35'900 m2 sont équipés de panneaux solaires.

Vionnaz:

Installations de turbinage: 3'510'000 kWh

Production photovoltaïque non connue

Vouvry:

Panneaux solaires: 16'000 kWh

Turbinage des eaux du lac Taney (Bas-Valais Energie SA): 6'400'000 kWh

Turbinage du Fosseau (Vouvry Energie Renouvelable SA): 5'800'000 kWh

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio