Télécharger
l’édition n°948
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Prêt-à-jeter ou prêt-à-durer?

Consommation Chaque année, plus de 190 tonnes de vêtements et d'appareils ménagers passent à la déchetterie en Suisse. Pour lutter contre le gaspillage et l'obsolescence, la Ville de Lausanne, en partenariat avec la Fédération romande des consommateurs (FRC), met en ligne un site de bonnes adresses et de conseils pour endiguer le prêt-à-jeter.

Prêt-à-jeter ou prêt-à-durer?

Magaly Mavilia

«C'est une vraie solution pour les petits budgets mais aussi pour tous ceux qui souhaitent avoir une consommation responsable, se réjouit Martine Chuard, présidente de la FRC Vaud. Il y a beaucoup d'actions, de magasins, de groupes sur les réseaux sociaux qui favorisent la deuxième vie et la réparation des objets mais aussi la consommation raisonnée. L'idée de cette plateforme est de les rassembler».

Un peu de bon sens

«On trouve beaucoup d'objets et de vêtements de qualité dans les magasins de seconde main», souligne Martine Chuard. Il n'est pas rare non plus d'y trouver aussi du neuf avec l'étiquette ou la garantie. L'habitude du tout jeter a saisi notre mode de vie et des initiatives comme celle-ci permettent de penser autrement non seulement l'acte de jeter, mais aussi celui de l'achat.

Ainsi, le nouveau site internet, www.lausanne-reutilise.ch, regorge d'adresses de commerces de la réutilisation et de la seconde main mais aussi de conseils pour acheter durable, pratique et économique. Il vient en complément de la plateforme www.lausanne-repare.ch créée également par la Ville de Lausanne et la FRC en 2015. «Avec 1800 visites par mois, le vif succès de «Lausanne-répare» confirme la prise de conscience de la population pour des modes de consommation plus responsables, se réjouissent les organisateurs. Amplifiée ces dernières années, elle souligne l'intérêt croissant des citoyens au niveau des enjeux cruciaux liés à l'épuisement des ressources naturelles et à la nécessité de réduire intelligemment les impacts écologiques pour une meilleure préservation du climat.»

Participer

La plateforme sera régulièrement mise à jour et complétée grâce au travail des enquêteurs de la FRC, mais aussi grâce à la participation de la population qui est invitée à s'emparer de cet outil pour l'enrichir, partager des informations et des évènements à venir ou encore des adresses à inclure dans le répertoire.

Si quelques adresses sur Lavaux et la Riviera figurent sur le site, Martine Chuard encourage les communes ou les privés intéressés à se joindre à l'aventure.

Informations pratiques sur www.lausanne-reutilise.ch et www.lausanne-repare.ch

Date:09.05.2019
Parution: 948

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio