Télécharger
l’édition n°954
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Juliane Rickenmann 4tet en concert

11.08.2019 Juliane Rickenmann prend très tôt goût à la musique. Dès ses 7 ans, elle compose sur son piano en autodidacte. A l’âge de 15 ans elle prend des cours de piano à EJMA. A 18 ans Juliane décide de s’investir plus à fond en s’inscrivant en préparatoire au conservatoire de Jazz à Montreux. Elle y choisit comme deuxième instrument le saxophone. Elle décide alors de se consacrer entièrement à la pratique du saxophone. Le son de Johnny Hodges l’en convainc. Elle se voit obligée de repousser l’apprentissage « académique» du jazz d’une année et sans le savoir elle va provoquer son véritable apprentissage du jazz. Juliane décide de mettre au profit de son jeu l’année d’attente du conservatoire en se rendant en Australie. Elle finance ce voyage en jouant dans la rue et dans les clubs de Jazz de Melbourne. Suite à cette expérience, sur le conseil d’un jazzman japonais, Juliane décide de prolonger son voyage en se rendant au Japon. A 20 ans, elle joue dans les clubs prestigieux japonais.

Catégorie Musique
Lieu
Kiosque à musique de La Rouvenaz
Ville
Montreux
Horaire
15h
Téléphone+41 79 279 48 76
E-mailanimation@montreuxriviera.com
Site Internetwww.au-quai-ok.ch
userimages/userimages_124175_0.jpg
Juliane Rickenmann prend très tôt goût à la musique. Dès ses 7 ans, elle compose sur son piano en autodidacte. A l’âge de 15 ans elle prend des cours de piano à EJMA. A 18 ans Juliane décide de s’investir plus à fond en s’inscrivant en préparatoire au conservatoire de Jazz à Montreux. Elle y choisit comme deuxième instrument le saxophone. Elle décide alors de se consacrer entièrement à la pratique du saxophone. Le son de Johnny Hodges l’en convainc. Elle se voit obligée de repousser l’apprentissage « académique» du jazz d’une année et sans le savoir elle va provoquer son véritable apprentissage du jazz. Juliane décide de mettre au profit de son jeu l’année d’attente du conservatoire en se rendant en Australie. Elle finance ce voyage en jouant dans la rue et dans les clubs de Jazz de Melbourne. Suite à cette expérience, sur le conseil d’un jazzman japonais, Juliane décide de prolonger son voyage en se rendant au Japon. A 20 ans, elle joue dans les clubs prestigieux japonais.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio