Télécharger
l’édition n°951
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

De la place pour les pompiers

Trop petite, la caserne peine à supporter l'effectif grandissant du service du feu d'Oron-Jorat. 5 millions seront investis pour la rénover.

Adjacente au terrain de football, la nouvelle caserne ne changera pas d'emplacement.DR

Oron-la-Ville

Xavier Crépon

La sécurité n'a pas de prix, dit le dicton. À Oron-la-Ville, elle en a un : 5 millions de frs. Cette somme vient d'être allouée par le Conseil communal, le 20 juin, pour la construction d'une nouvelle caserne de pompiers. À l'étroit dans des locaux inadaptés, le service du feu d'Oron-Jorat (SDIS) avait déjà interpellé la Municipalité en 2014 pour une remise à neuf et un agrandissement de ses surfaces. Cinq ans plus tard, le projet prend forme. L'ancienne caserne ne sera pas détruite mais rénovée en grande partie dès septembre de cette année pour répondre aux normes ECA (Établissement d'assurance contre l'incendie et les éléments naturels).

Serrés comme des sardines

Avec 180 sapeurs responsables de la zone Oron-Jorat, dont 60 stationnés uniquement dans cette caserne, les pompiers prennent de la place. «Avec l'effectif grandissant du SDIS au fil des ans, les halles de stockage des véhicules et les locaux techniques sont devenus trop petits, explique le syndic Philippe Modoux. Idem pour les salles de théorie, les bureaux administratifs et les sanitaires. Nous devions donc améliorer notre infrastructure pour mettre un plus grand espace à leur disposition.» Marc Platel, commandant du SDIS Oron-Jorat, accueille à bras ouverts cette décision. «Les formations, les cours, les exercices et les séances organisés regroupent régulièrement un nombre important d'entre nous. Ces modifications nous feront le plus grand bien, en particulier la toute nouvelle salle de théorie de 100 m2.»

La santé avant tout

Mis à part ces différentes pièces, la principale modification sera l'agrandissement du parc véhicule qui passera de trois à six lignes de sorties pour l'ensemble des utilitaires du SDIS (2 camions, 2 véhicules moyens et 2 véhicules légers). «Avec une moyenne de 100 à 120 interventions par année, nous avons besoin de suffisamment de place pour tout notre matériel et nos véhicules. Malheureusement, les locaux actuels ne suffisent plus, déplore le commandant. Il y a aussi des nouvelles normes sur le rétablissement du matériel que nous devons respecter. Les locaux pour son entretien seront désormais cloisonnés afin d'avoir d'un côté l'espace de décontamination des particules nocives, et de l'autre celui du matériel prêt à repartir pour d'autres interventions.»

Des coûts supportables?

Aujourd'hui, les locaux sont encore partagés par le service du feu et la voirie d'Oron. Mais après les travaux qui devraient se terminer en août 2020, les deux entités seront séparées de manière distincte. «Sur ces 5 millions de frs, 500'000 seront principalement utilisés pour réaffecter l'ancienne halle du parc véhicule des pompiers et pour retaper ses façades, souligne Philippe Modoux. Nous allons aussi rénover les sanitaires et les vestiaires qui ont plus de 25 ans.» Un montant de 1,2 mio sera également sollicité auprès de l'ECA. «Ce sont des investissements importants, mais ils seront couverts par l'autofinancement de la commune et par la location de l'infrastructure au SDIS», assure l'édile.

Date:30.05.2019
Parution: 951

Les chiffres du secteur Oron-Jorat

180 sapeurs pompiers

100 à 120 interventions en moyenne par année

10 communes couvertes

14'000 habitants

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio