Télécharger
l’édition n°952
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le Tenthorey nouveau est arrivé

Lutry Connu comme «pain de vigne», Michel Tenthorey expose une série de quelque 70 tableaux dont la plupart inédits ou jamais exposés. L'occasion pour les collectionneurs de découvrir une autre facette de ce peintre du paysage. A découvrir du 7 au 17 juin à la Villa Mégroz.

Plus abstrait, mais toujours aussi paisible, le regard de Michel Tenthorey sur Lavaux dans une de ses dernières aquarelles.DR

Magaly Mavilia

«Qui ne possède pas un Tenthorey chez lui» peut-on lire dans la plupart des articles consacré à celui que l'on considère comme «Le» peintre de Lavaux. Né à Saint-Saphorin, Michel Tenthorey était un ado lorsqu'il a réalisé ses premières aquarelles. Et si le temps lui a taillé un caractère bien trempé, il semble que ce soit toujours avec ce regard de jeune homme émerveillé qu'il appréhende le paysage. Dans ces derniers travaux, plus abstraits pour certains, il restitue toujours cette douceur si particulière qui lui est propre. Et si l'homme se dit «tourmenté», c'est la paix qui émane de cet univers intemporel. Pas question en effet de restituer les piquets de métal dans les vignes. «Une horreur» qu'il préfère éluder en finesse sur ses aquarelles, ses pastels et, depuis peu, ses huiles. Il regrette aussi «ces belles capites» aujourd'hui recouvertes de lierre. «C'est peut-être bien pour la biodiversité, reconnaît-il, mais c'était tellement plus beau avant». Sa peinture témoigne donc aussi d'une certaine ambiance disparue dans Lavaux, tout comme «les escaliers remplacés par des rampes en béton».

La poésie du paysage

Tout change, même son papier de prédilection pour l'aquarelle. Du coup, le peintre s'est tourné vers l'huile et a repris le crayon, «un travail de bénédictin» confie-t-il. Mais le résultat, très fouillé, précis et pourtant léger restitue à merveille ces belles vues de villages, un autre thème qu'il apprécie. Les amateurs seront surpris par une autre facette du peintre qu'il n'avait encore jamais exposée. Nus, fleurs et fonds lacustres abstraits. L'envie de se renouveler, de faire autre chose, confie-t-il, même si tout le monde veut le Dézaley avec la Tour de Marsens. On découvrira donc des pans de vignes plutôt abstraits, «un vignoble dépouillé», dit-il. Des paysages de bords de mer qu'il a ramené de ses voyages en Bretagne ou en Sardaigne. Mais aussi du Valais et de l'arrière-pays vaudois et fribourgeois. Une balade dans la poésie du paysage à découvrir dans la très belle Villa Mégroz, à deux pas des rives du lac si chères au peintre qui sera présent tous les jours de l'exposition.

Infos: Tous les jours de 15h à 20h en présence de M. Tenthorey: Lutry, Villa Mégroz, du 7 au 17 juin

Date:06.06.2019
Parution: 952

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio