Télécharger
l’édition n°952
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Transformer plutôt que jeter

Lutry Pour sa 22e édition, la brocante de Lutry - 65 exposants du 14 au 16 juin - mise sur l'upcycling, où les objets devenus inutiles acquièrent une nouvelle fonction après avoir été transformés et valorisés.

Les brocantes regorgent de trésors allant du scaphandre de luxe aux armoires en bois. DR

Xavier Crépon

Enlevez-vous de l'esprit cette image poussiéreuse de la brocante. Au 21e siècle, à l'heure de l'obsolescence programmée et de la consommation sans limite, elle devient une alternative. Vraie caverne d'Ali Baba, vous y trouverez votre bonheur en terme d'objets transformés: entre tables originales élaborées à partir de vieilles caisses en bois, baignoire qui devient canapé, ou encore nouvelle lampe hybride faite de bouteilles en verre et d'ampoules, tout y passe. C'est l'upcycling. Les objets devenus inutiles acquièrent une nouvelle fonction après avoir été transformés et valorisés. La brocante de Lutry en a fait son maître mot.

«Il suffit d'être créatif»

«Il est important que nos jeunes sachent qu'avant les objets étaient conçus pour durer au moins trois ou quatre générations, lance l'organisateur Jacques Dufour. Aujourd'hui, nous sommes plutôt dans une course effrénée où l'on jette sans réfléchir à partir du moment où ça ne fonctionne plus. Or, le champ des possibles est immense. Il suffit juste d'être créatif et un peu habile de ses mains.» Ce passionné de brocante de 53 ans est un vrai MacGyver des temps modernes. «Plutôt que mettre ces vieux frigos des années 1960 à la ferraille, vous pouvez les transformer en magnifiques armoires personnalisées. Après c'est le même principe pour tout. Une fois qu'un objet est en fin de vie, il faut commencer à se demander quel autre usage pourrait-on en faire.» Les objets transformés ont donc leur place toute trouvée au sein de sa brocante. Mais ils doivent avant tout être soignés. Ouste les charlatans et autres hurluberlus qui vous marchandent de la pacotille made in China. «Les brocanteurs sélectionnés vendent des objets qui n'ont pas été faits à la chaîne et qui sortent de l'ordinaire. Là est toute la différence avec les vide-greniers un peu fourre-tout. Vous y trouverez aussi des objets de luxe comme des scaphandres ainsi que de petits objets à portée de toutes les bourses. C'est aussi ça la magie de la brocante.»

«Au cul du camion»

Autrefois l'apanage des connaisseurs, la brocante s'est popularisée pour devenir accessible à tous. «Avec le retour de la mode vintage, des vinyles et des objets customisés, de plus en plus de jeunes flânent dans les stands à la recherche de la perle rare, se réjouit Jacques Dufour. C'est vraiment ce qui a changé au fil des années. Le public est désormais varié.» À l'heure du déballage le vendredi, ce sont toutefois les marchands et les passionnés qui sont toujours présents. «Ils sont là avant les autres, au cul du camion comme on dit dans le milieu. C'est le meilleur moyen de ne pas laisser filer la bonne affaire sous le nez», confie l'organisateur. Le reste du week-end, ce sont plutôt les curieux et les familles qui se déplacent. «L'ambiance y est un peu différente. Certains trouvent par hasard leur Madeleine de Proust et retombent en enfance. L'expérience est d'autant plus inouïe lorsque vous êtes en famille. La brocante devient alors un autre moyen d'aborder la culture et l'histoire à travers les objets anciens.»


Infos: Vendredi 8h30-20h; samedi 9h- 20h; dimanche 9h-17h Quai Gustave Doret, Lutry Entrée gratuite www.brocante-lutry.ch

Date:06.06.2019
Parution: 952

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio