Télécharger
l’édition n°952
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Retraites Populaires mise sur la pierre

Prévoyance L'institution de droit public se réjouit de son bilan 2018, malgré une performance négative de ses placements (-1,9%). La solution pour pérenniser ses rendements: continuer d'investir dans l'immobilier.

De g. à dr.: Alain Lapaire (directeur), Jean-Robert Yersin (président du conseil d'administration) et Philippe Doffey (directeur général) posent devant «leur» tour des Balcons du Mont.DR

Texte et photo: Xavier Crépon

Retraites Populaires a franchi le cap des 200'000 assurés en 2018. L'encaissement des primes de prévoyance individuelle et professionnelle est, lui, en hausse de 11% (751 mios nets). Résultat, malgré une performance négative de ses placements en 2018 (-1,9%), ses dirigeants tirent un bilan positif de l'exercice écoulé. «L'érosion des taux d'intérêt et la faiblesse des actions expliquent notre performance négative en termes de placements, analyse le directeur général Philippe Doffey, en marge de la présentation du rapport annuel ce 27 mai. Mais les réserves constituées lors des exercices précédents nous ont permis de supporter ce résultat sans difficulté.»

Une politique prudente

Ces taux au très faible rendement poussent Retraites Populaires à s'adapter au marché. L'institution de droit public investit depuis plusieurs années dans l'économie locale et dans l'immobilier. «L'immobilier joue un rôle clé dans la diversification de nos placements, confie Alain Lapaire, directeur du secteur. Rien qu'en 2018, plus de 100 logements à loyers abordables et 10'000 m2 de surfaces commerciales se sont ajoutés à notre patrimoine.»

La pierre, une valeur sûre

À Epalinges, un nouveau bâtiment a été inauguré au sein du parc scientifique Biopôle et l'hôtel-restaurant de L'Union a été racheté. Sur les hauts de Lausanne, le quartier des Balcons du Mont, avec sa tour de 17 étages (178 logements), a coûté 72 mios. Fruits d'un partenariat avec un privé, ses appartements dédiés aux familles sont déjà tous loués. «Nos constructions prennent plus de temps avec la Loi sur l'aménagement du territoire, mais nous parvenons, année après année, à investir dans un marché vaudois qui se détend, se réjouit Alain Lapaire. Malgré une très forte concurrence, nous continuons à assurer des logements de qualité à loyers raisonnables.»

Date:06.06.2019
Parution: 952

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio