Télécharger
l’édition n°953
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Les élus veulent un lifting pour Chaplin

Corsier-sur-Vevey Le Conseil communal a accepté à l'unanimité un rapport municipal proposant une rénovation du parc Chaplin, au cœur du village. Dans un premier temps, seuls les travaux urgents seront entrepris. Un préavis sur la refonte complète du site est attendu pour 2020.

Revêtement vieillissant, échelle du toboggan trop glissante: plusieurs élus s'inquiètent de l'état des installations du parc Chaplin.A.Juillard

Gabriel Rego Capela

«La Municipalité a répondu à toutes nos questions sur le parc Chaplin, a été à l'écoute de nos propositions et a fait preuve d'un réel intérêt pour ce problème», se réjouit François Dufour, élu de l'Alliance, au Conseil communal du 3 juin. Si la séance connaît quelques polémiques (voir encadré), le dialogue entre le Législatif et l'Exécutif est plutôt serein sur cet objet. A l'origine de ce débat, un postulat de Gwenaëlle Gilliéron (La Concorde), intitulé «pour une amélioration et une sécurisation des lieux et installations se trouvant au parc Chaplin».

Situé au cœur de Corsier-sur-Vevey, doté d'une place de jeux et d'une vue imprenable sur le lac, c'est l'un des grands atouts du village. C'est pourquoi plusieurs élus s'inquiètent de sa détérioration. Revêtement du sol vieillissant et jugé incapable d'absorber la chute d'un enfant, échelle du toboggan trop glissante, château en bois dans un état «déplorable»: les reproches fusent.

En réponse à ces critiques, le rapport municipal propose plusieurs axes de rénovation, allant de la sécurisation des installations de jeu pour enfants à la mise en place d'équipements de fitness en plein air, en passant par une meilleure gestion paysagère des arbres et buissons qui peuplent le parc. Entre autres mesures. Il est en revanche trop tôt pour connaître les détails des travaux et de leur organisation, regrette le collège. À l'heure actuelle, la Municipalité pourrait opter pour une mise au concours, un appel d'offres, voire une collaboration avec la Haute École du Paysage, d'Ingénierie et d'Architecture de Genève. Une étude est en cours. Objectif: établir un cahier des charges précis.

Dans l'attente d'une refonte complète du parc, les infrastructures les moins sécurisées seront rénovées d'urgence, afin de supprimer d'emblée les plus grands dangers, assure l'Exécutif. Pour le reste, il faudra attendre le préavis, attendu pour l'année prochaine. Au vote, le rapport est adopté à l'unanimité.

Date:13.06.2019
Parution: 953

«Ces jeunes se rendront compte de leurs bêtises avec l'âge»

«Je souhaite un plan d'action, avant que notre commune ne devienne une banlieue de Vevey!» tonne André Goy (La Concorde) au Conseil communal ce 3 juin. «Il y a des déprédations tous les mois, des bandes qui sévissent dans notre village, et aucune riposte de notre part!» L'élu profite de la discussion sur les comptes communaux 2018 pour suggérer d'installer des caméras de vidéo-surveillance à Corsier, afin de lutter contre ce qu'il juge être une «délinquance rampante». Mais son constat est loin d'être partagé par le syndic Franz Brun: «95% des auteurs de déprédations dont vous parlez sont identifiés et dénoncés à la justice. Nous parlons ici de cinq ou six personnes, des jeunes, qui se rendront compte de leurs bêtises avec l'âge. La police, quant à elle, fait son travail. Le reste n'est pas de notre ressort. À quoi pourraient donc nous servir ces caméras?» André Goy n'est pas satisfait: «Le problème est récurrent et perdure depuis des années. Nous continuons à ne rien faire». Y aura-t-il bientôt une motion ou un postulat sur ce sujet?

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio