Télécharger
l’édition n°906
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

La lutte à la culotte, ce mystère de l'Helvétie

Le 1er juillet, le Club de lutte de la Haute-Broye, société oronaise, accueille à nouveau la Fête romande des garçons lutteurs, en espérant que ses jeunes reviennent avec une distinction. L'occasion de mettre en avant cette discipline propre aux Confédérés, aux origines inconnues, et qui compte de plus en plus d'adeptes, dont des femmes.
Date:21.06.2018
Parution: 906

Au sommaire cette semaine

Opinion

Vevey Ville d'images

Vevey se veut ville d'images. Elle a quelques atouts pour cela. Un château des mille et une nuits les pieds dans l'eau complètement rénové par un privé, un bord de lac fleuri et bucolique, son Musée nest, son Musée Chaplin, ses collines, ses prairies, l'architecture en Y du siège mondial du géant de l'agro-alimentaire. Oui Vevey fait partie de ces belles petites villes de province que les touristes et étrangers adorent prendre en photo. Surtout depuis que plus personne ne regarde le paysage mais le capture dans son téléphone.

Mais patatras. Les atouts de Vevey virent au cauchemar. Son Musée Jenisch est acéphale. Sa Municipalité se déchire en menus lambeaux prêts à se décomposer. Son géant fout le camp en direction de l'Espagne, les salaires y sont moins gourmands sur la part des actionnaires, les finances communales sont à la traine, les commerces ferment à la queue leu leu sur l'avenue rebaptisée Sénégal Guisan... A la rue du Clos, au no 12, une «fresque» jugée belle par certains orne le mur. Hélas cette œuvre majeure était partiellement cachée par du parcage toléré par une autre municipalité. Depuis, on a délogé les véhicules et installé trois hideux bacs de béton plantés de quelques verdures. C'en est terminé. Ils sont aujourd'hui vidés, retournés, renforcés par deux autres bacs tout aussi abominablement laids et sont supposés être... de confortables bancs ! Petit détail, le centre du rectangle est occupé par des motos et boguets... devant la fresque ! Une image de ville d'une infinie beauté. Quelle est la prochaine fantaisie imaginée pour ce devant d'immeuble ? L'ingéniosité municipale a-t-elle imaginé des écrans géants durant le Mondial histoire d'inciter le public à utiliser ces beaux bancs... Les paris sont ouverts.

Nina Brissot