Télécharger
l’édition n°873
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

La gare entame sa mue

Les travaux de transformation de la gare et de modernisation des accès aux trains ont débuté fin septembre. Déplacement des guichets, création de nouvelles surfaces commerciales, prolongement des quais et mise en valeur du bâtiment pour la Fête des Vignerons sont planifiés. Investissement prévu: près de 9,5 mios
Date:19.10.2017
Parution: 873

Au sommaire cette semaine

Opinion

Vers un monde rêvé

L'avenir s'annonce radieux. Il suffira d'arriver en bonne forme jusqu'aux années 2050 pour enfin pouvoir jouir de la vie sans rougir. Le travail par exemple. Tout le monde sera bien trop occupé pour y penser. Avec un revenu garanti pour tous, on laissera travailler les robots et on ira se promener, dans une très confortable Tesla ou autres sans chauffeur ni même un moteur et certifiée sans accident. Ou, pour voir les cousins à l'autre bout du monde, dans un avion à 1'000 personnes propulsé par la seule force solaire. Entre-temps, les enfants nés dans des bocaux éprouvettes auront une puce greffée dans le cerveau. Plus besoin d'aller à l'école. Ils pourront s'éclater sur leurs écrans, dont certains imprimés sur le poignet pour l'avoir en permanence à portée de main... Les courses? Plus personne ne va s'abimer le dos à se coltiner des sacs. Trois clics pour la commande et le drone déposera la pizza toute chaude sur le perron. Mais y aura-t-il encore des pizzas? Qui voudra perdre du temps en cuisine ou à table? Une dose de compléments alimentaires par jour suffira à procurer une énergie de moins en moins sollicitée puisque le surpoids aura disparu. La lecture? Une analyse préalable, faite à notre insu, définira par rapport à nos goûts ce qui va nous plaire ou pas. Ce choix effectué, il restera plus à lire que le temps de le faire. Idem pour la radio qui deviendra individuelle et déversée directement dans l'oreille gauche, celle de droite restant libre pour entendre les histoires du voisin. Le sommeil? A la demande. Un clic sur une partie du cerveau et, plus de son plus d'image, le temps sélectionné. Et l'amour dans tout ça? Alors là, ce sera juste formidable. N'ayant plus rien d'autre à faire, chacun vivra dans un monde dédié à l'amour. Il sera si universel qu'il pourra se pratiquer partout avec qui l'on veut sans que ça pose problème à quiconque. Evidemment un vaccin anti parasite aura été inventé pour éliminer les risques. Ah la belle vie, espérons que nous y renaîtrons sous forme d'humains.

Nina Brissot