Télécharger
l’édition n°460
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

L'antioxydant le plus puissant au monde

Santé Fruit cultivé en Himalaya, le goji est considéré comme le nutriment aux plus grandes propriétés antioxydantes et immunostimulantes au monde. Il combat efficacement de nombreuses pathologies.

L'antioxydant le plus puissant au monde

Utilisé en médecine orientale depuis 3000 ans pour ses qualités exceptionnelles sur la santé, le goji figure en première place dans la pharmacopée tibétaine, chinoise et ayurvédique. Cette petite baie rouge, dont le nom signifie «fruit du bonheur» ou «fruit du sourire», en raison notamment de son action sur l’humeur, est cultivée sur les hauts plateaux himalayens, entre le Tibet et la Chine. 
Lorsque plusieurs siècles avant notre ère, les Chinois comprirent que ce petit fruit était le secret de longévité des habitants de l’Himalaya, qui vivent facilement jusqu’à 100 ans et en excellente santé, ils se mirent à le cultiver intensivement.  

Pouvoir de guérison
C’est dans les années 90 que la médecine occidentale le découvre à son tour. Importé d’abord aux USA par les diététiciens de stars hollywoodiennes, le goji a depuis fait l’objet de très nombreuses études scientifiques. Dont il ressort qu’il est le nutriment possédant les plus grandes propriétés antioxydantes et immunostimulantes au monde. En outre, l’analyse de sa composition a mis en évidence une très large gamme de nutriments - vitamines, acides aminés, oligo éléments, acides gras essentiels et polysaccharides – présents parfois en très grandes quantités, ce qui en fait un aliment particulièrement complet (lire l’encadré). Des capacités nutritionnelles et des propriétés thérapeutiques uniques qui ont fait sa renommée, notamment auprès des praticiens de santé naturelle 

En cure ou en prévention
La variété de goji étudiée et consommée pour ses propriétés thérapeutiques est le Lycium Barbarum, la seule qui contient tous les éléments nutritionnels dont il tient sa réputation. Elle pousse dans la province chinoise de Ningxia, au climat particulièrement favorable et au sol parmi les plus fertiles au monde, dans les plaines du Fleuve Jaune. Comme le goji frais ne se conserve que quelques jours, c’est sous sa forme séchée qu’il est le plus souvent exporté et vendu en occident. 
Son goût ressemble à un mélange de cerises et de framboises. Il peut être consommé soit en prévention, pour maintenir un bon niveau de santé, soit en cure, pour combattre l’une des nombreuses maladies pour lesquelles la recherche lui prête des vertus (lire l’encadré). Dans le premier cas, 10 a 20 grammes par jour suffisent, l’équivalent de une cuillère à soupe, matin et soir. En cure, la dose peut être augmentée à 100 grammes par jour, mais progressivement afin d’éviter les réactions de nettoyage qu’il peut parfois engendrer. Il faudra veiller à acheter un produit de qualité, labellisé bio ou green food, exempt de pesticides et autres produits phyto-sanitaires.

Commandes de gojis certifiés «green food» (l’équivalent du label bio) et informations complémentaires auprès de: biogoji@mail.com. Source : www.encyclogoji.com et «Goji, fruit miracle de l’Himalaya», éditions Equilibre

sn

Date:25.03.2009
Parution: 460

La composition du goji

Les antioxydants aident à combattre les radicaux libres et le stress oxydatif qu’ils génèrent dans l’organisme. Issus des polluants chimiques, mais aussi du stress ou d’une mauvaise hygiène de vie, ces radicaux libres accélèrent le vieillissement des cellules et sont responsables de nombreuses maladies dégénératives. Une alimentation riche en antioxydant permet de combattre ces radicaux libres. Or, les analyses du goji ont mis en évidence une composition riche en bêta-carotène, lycopène, lutéine, polyphénols, vitamines C et E, zinc, sélénium et polysaccharides, autant d’antioxydants de premier plan. Pour exemple, une cuillère à soupe de goji par jour représente un apport en vitamine C 40 fois supérieur à une orange. Mais outre ces antioxydants, le goji contient de nombreux minéraux et oligo éléments (potassium, phosphore, magnésium, calcium, fer, manganèse, germanium, chrome), des vitamines du groupe B (B1, B2, B6 et B12), 18 acides aminés dont les 8 essentiels (en proportion huit fois supérieure à ceux contenus dans le pollen), des polysaccharides, qui stimulent les défenses naturelles, des beta sistérols, puissants anti-inflammatoires, ainsi que des acides gras essentiels, le tout en grande quantité.

Efficace contre de nombreuse pathologies

Reconnu pour ses propriétés anti-cancer et antivieillissement, le goji a un pouvoir protecteur et régénérant sur tous les émonctoires (les organes nettoyants) que sont la peau, les reins, le foie, les poumons et les intestins. Consommé quotidiennement, le goji régule le sommeil, l’humeur et la pression artérielle, stimule les défenses naturelles du corps, améliore la digestion, donne de l’énergie, soulage les douleurs pré menstruelles, combat les hépatites virales et inhibe la prolifération cellulaire. Il aide dès lors à combattre le développement des maladies dégénératives, telles que les cancers, la fibromyalgie, la sclérose en plaques, l’alzheimer, l’arthrite ou le VIH. Par ailleurs, vu sa fonction régulatrice de la glycémie et son faible apport calorique, le goji s’avère très utile pour stabiliser le diabète, perdre du poids et réduire le cholestérol. De plus, ses excellentes propriétés nutritives en font un aliment de premier plan pour les sportifs, notamment en raison de la présence des 8 acides aminés essentiels. .

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio