Télécharger
l’édition n°552
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Un lombric, à quoi ça sert?

Compost Sacré animal de l’année 2011 par Pro Natura, le lombric est un formidable composteur naturel. A grande échelle ou «cultivé» chez soi, il produit un engrais indispensable de grande qualité. Du bio pure souche originel.

Un lombric, à quoi ça sert?

C’est par un tout petit animal que Pro Natura souhaite attirer l’attention cette année sur l’une de nos ressources fondamentales: la terre. Une terre arable qui disparaît en Suisse au rythme hallucinant d’un mètre carré par seconde! Menacée, pollué, dénigrée, la santé de la terre passe avant tout par la «gourmandise» de ces petits vers qui créent en permanence un engrais indispensable et 100% naturel. Comme le souligne avec humour Agnès Gerber, agricultrice et lombricultrice (composteuse), à Ollon: «Lorsque vous vous promenez dans la forêt, vous ne dites jamais que vous marchez sur une montagne de caca…. Et pourtant c’est ça, la bonne odeur d’humus de forêt». Le lombric produit en effet «jusqu’à 100 tonnes d’humus de grande valeur par hectare et par année», précise Pro Natura. S’ajoutant à ses prédateurs naturels, pour qui le lombric est une source de protéines vitales, l’homme est le plus grand danger que court ce mineur infatigable.

Alléger et nourrir la terre
A Ollon, Agnès et Sylvain Gerber travaillent avec des eisenia foetida depuis près de dix ans en produisant du terreau à base de lombricompost et du lombricompost pur, homologué pour la culture bio en Suisse par la FiBL. «La lombriculture consiste à laisser la nature faire son travail, relève Agnès Sylvain. Résultat: un terreau 100% naturel, sans tourbe, enrichi de lombritonus et composé d’écorce compostée et de compost. Une base fortifiante et structurante pour la terre, les jardins potagers ou en engrais naturel pour les semis.

«Lombricomposteur d’appartement»
Soucieux de revaloriser leurs propres déchets de cuisine, les époux Gerber se sont intéressés au lombricomposteur d’appartement, dont ils font aujourd’hui commerce. Cet objet, de 60 à 80 cm de haut, est composé de deux à trois plateaux. Les vers sont installés sur une litière de base, et les bacs se superposent au fur et à mesure qu’ils se remplissent. Lorsque le 3ème plateau est plein, le 1er du bas est totalement transformé par les lombrics et prêt à l’emploi. Ceci, dans un rythme de un à trois mois; une jolie concurrence aux engrais chimiques.

Plus d’infos sur www.pronatura.ch et www.lombritonus.ch.

Texte et photo: Magaly Mavilia

Date:22.02.2011
Parution: 552

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio