Télécharger
l’édition n°615
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Sentier lacustre: Montreux dans l'expectative

Nature La commune a aussi un projet de chemin au bord du lac, entre la villa Karma et le Port du Basset. Mais au vu des problèmes que rencontre La Tour-de-Peilz, les autorités souhaitent privilégier un sentier alternatif.

Depuis le parc de l'Europe, devant la piscine de la Maladaire, le sentier du Mont Gibert mérite d'être mieux connu.

Le projet de rendre publique la globalité des rives du lac à La Tour-de-Peilz et le planning avancé par les autorités boélandes (lire notre édition 599) ont fait réagir le conseiller communal montreusien Olivier Gfeller (soc), en séance du 23 mai. «Quelles sont les intentions de la Municipalité au vu du calendrier avancé par La Tour-de-Peilz?».

En effet, en 2009 déjà, il avait déposé un postulat demandant une étude de faisabilité pour créer un sentier lacustre public sur le dernier tronçon privé de la commune entre la villa Karma, aux abords de la plage de la Maladaire, et le Port du Basset. Ce postulat avait été accepté par le Conseil, mais pour l'heure aucune étude n'a été dévoilée.

Où en est-on à Montreux?

La position de la Municipalité est claire. Elle attend de voir ce qui se passe chez sa voisine. «Nous préférons attendre de voir ce qui se passe à la Tour-de-Peilz avant d'engager des dépenses coûteuses avec l'argent du contribuable, explique Christian Neukomm, municipal de l'urbanisme. Même si le peuple boéland a voulu ce sentier lacustre, force est de constater que cela pose de sérieux problèmes tant au niveau de sa mise en place que du coût important que cela représente, sans compter la détermination des propriétaires qui sont contre le projet».

Il précise également que la situation à Montreux diffère de sa voisine, car les rives du lac sont ouvertes au public sur les 94% du territoire montreusien. Un sentier alternatif relie également la Maladaire au Port du Basset en évitant de longer la route cantonale. Ce sentier traverse une nature foisonnante depuis le Parc de l'Europe devant la piscine de la Maladaire, emprunte le sentier du Mont Gibert pour redescendre derrière la Clinique de la Prairie. «Nous privilégions pour l'heure cette solution avec la volonté de remettre en état ce sentier et de le rendre plus visible», confirme le municipal.

Texte et photo:

Sandra Giampetruzzi

Date:07.06.2012
Parution: 615

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio