Télécharger
l’édition n°925
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Castillo-Rivage: un nouveau visage

Vevey Le lauréat du concours d’architecture visant à rénover la salle del Castillo et à réaménager le jardin public a été rendu public. Un gros chantier en perspective, budgétisé à 16 millions.

Castillo-Rivage: un nouveau visage

«And the winner is»: Marion Zahnd et Daniel Furrer, du bureau Architecum à Montreux, et Cristina Woods et Craig Verzone, de Verzon-Woods architectes à Rougemont. A leur actif, la rénovation de la gare de Brigue pour Architecum et le réaménagement du cimetière veveysan de Saint-Martin et du temple de Château-d’Œx pour Verzon-Woods architectes. Et un gros morceau en perspective, puisque ces jeunes architectes vont prochainement s’atteler à l’un des projets phares de la législature à Vevey: la rénovation de la salle del Castillo et le réaménagement du jardin du Rivage. Construite en 1908 pour accueillir les manifestations des diverses sociétés locales, la première tombe en ruine, tandis que le parc public adjacent sera revu de fond en comble. A terme, c’est tout le périmètre situé à l’ouest de la place du Marché qui changera de visage, puisque ce projet s’inscrit dans la continuité de la rénovation du Château de l’Aile. 

Points forts du projet
Intitulé «gilles et jacques», nom qui «symbolise deux générations qui se rencontrent», explique Daniel Furrer, en clin d’œil au poète montreusien Gilles, qui était ami de Jacques Brel; ce projet a séduit le jury à une large majorité, parmi les 13 présentés pour ce concours. Lequel aura coûté 430’000 francs, sur un budget global de transformation de 16 millions, dont «12 pour la salle del Castillo et 4 pour le jardin du Rivage», détaille le syndic Laurent Ballif.
Point fort de ce projet, devisé à 13 millions pour les seuls travaux d’architecture, mais à 16 millions toutes taxes comprises, «un aménagement cohérent de l’ensemble du périmètre et un réseau d’interventions remarquables», selon Blaise Junod, président du jury. Lequel relève notamment la restitution moderne de l’ancienne toiture du bâtiment d’entrée de la salle del Castillo, attribué aux salles de sociétés; la liaison de la salle au jardin par une pergola qui articule la transition entre le domaine privé du Château et le domaine public du jardin; l’implantation d’un pavillon de théâtre et de musique dans l’axe Est-Ouest du Château qui évoque subtilement l’ancienne appartenance disparue du jardin et du Château; l’élargissement des gradins du rivage et les larges plates-formes en bois qui s’avancent en doux gradins jusqu’au fil de l’eau pour mieux s’approprier le lac et permettre la baignade, la rêverie et la contemplation.

sn

Date:02.04.2013
Parution:

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio