Télécharger
l’édition n°917
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le projet immobilier du Rivage bat de l'aile

Vevey Le Tribunal cantonal annule le projet de construction d'un immeuble à la place du Restaurant du Rivage. Motif: son emprise pourrait être préjudiciable au site, qui comprend le château de l'Aile et la salle del Castillo. Autant dire que le projet subit un sérieux revers, car la promesse de vente échoit à la fin de l'année.

La promesse de vente du Jardin du Rivage s'élève à 1,9 mio de francs et comprend le bâtiment du Restaurant du Rivage ainsi qu'une partie du jardin public.

La Municipalité de Vevey va devoir revoir sa copie concernant la réhabilitation du restaurant du Rivage. Le Tribunal cantonal annule carrément le Plan partiel d'affectation (PPA) qui avait été adopté par le Conseil communal, lequel devra se replonger sur ce projet. Les opposants, dont notamment l'association Helvetia Nostra, ont gagné une manche importante, mais les acteurs du projet n'ont pas dit leur dernier mot.

Programme privé-public contesté

Le principal grief des opposants concerne la volonté des autorités veveysannes de créer une espace mixte entre logements, restaurant, salle de spectacle et unité d'accueil pour écoliers. Un programme incompatible selon l'avocat de l'association Helvetia Nostra, Pierre Chiffelle.

Dans leur décision, les magistrats cantonaux contestent notamment une construction nouvelle dont l'emprise pourrait être préjudiciable au site qui comprend deux bâtiments remarquables: le château de l'Aile et la salle del Castillo. «Nous souhaitons que ce nouveau PPA prévoie la construction d'un bâtiment au volume moins important et dont l'affectation soit essentiellement publique et non plus des appartements privés au-dessus d'un restaurant», précise l'avocat d'Helvetia Nostra.

Le temps presse

Concocter un nouveau PPA relève du parcours du combattant. En effet, la promesse de vente, passée avec le promoteur Frédéric Gumy, de la société Projet 109, qui prévoyait la construction de ce nouveau bâtiment, échoit au 31 décembre 2012. De quoi donner des sueurs froides au promoteur: «Je suis déçu évidemment, mais philosophe également. Je travaille sur ce projet depuis 2005, donc je ne vais pas abandonner. J'espère que le Conseil communal acceptera un prolongement du délai, car dans l'histoire, nous sommes les victimes de toutes ces actions en justice. J'espère que le bon sens va l'emporter. Finalement, ce sont les Veveysans qui vont devoir encore attendre une salle de spectacle car l'arrière scène de la salle del Castillo dépend du projet de réhabilitation du Restaurant du Rivage». Quant à la Municipalité, elle dit prendre acte de la décision et confirme que la prolongation de la promesse de vente dépend de la décision du Conseil communal.

Texte et photo:

Sandra Giampetruzzi

Date:02.04.2013
Parution:

Dans ce dossier

En images

Vidéo
Documents audio