Télécharger
l’édition n°666
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Pully défend sa politique du logement

Urbanisme Présente au grand complet, la Municipalité a présenté aux membres du Conseil communal qui se sont déplacés, ses plans futurs en matière de logement.

La Municipalité in Corpore et deux experts des dossiers à l'étude sont venus présenter le projet polo des Boverattes.

L'exercice s'annonçait délicat. A Pully, dans un climat politique tendu entre partis, la politique du logement (polo) demande autant de dextérité que le sport du même nom. Mais la présentation très claire d'un sujet touffu, la connaissance en profondeur du dossier détaillé par une Lydia Masmejean convaincante ont donné le ton de la soirée. Appuyée par le syndic Gil Reichen, bon désamorceur de torpilles, elle a donné un exposé qualifié «d'objectif, clair et équilibré», tant dans les rangs de la gauche que de la droite.

300 logements

D'ici à 2019, Pully vise la construction de 300 logements ou plus sur 5 sites de la commune: Boverattes Est, Clergère Nord, Vallon de la Paudèze, Arnold Reymond et Chantemerle. Mais le premier visé, Boverattes Est, est un sujet de discorde depuis plusieurs décennies au Conseil communal. D'aucuns auraient voulu le vendre au prix fort, d'autres y faire construire des logements de luxe et d'autres des appartements subventionnés (dossier sur www.leregional.ch). Le logement faisant cruellement défaut sur la commune, le problème est devenu prioritaire. Pour respecter son programme de législature, la Municipalité a lancé en mars dernier, un concours d'investisseurs pour 100 logements aux Boverattes. Le droit de superficie (DDP) sera attribué pour la construction et l'exploitation de ces appartements. Sur les 12 offres arrivées, toutes sont recevables. Il s'agit de 2 coopératives, 2 fonds de placement immobilier, 5 investisseurs institutionnels et 3 investisseurs privés. A ce stade, trois dossiers sont encore en concurrence.

Aide aux personnes

Ces appartements iront avant tout aux Pulliérans et le loyer moyen annuel pourra être soutenu lorsque nécessaire par un système de subventionnement attaché à la personne et non à l'immeuble. Système en deux volets soit une aide individuelle au logement (AIL) selon les dispositions cantonales et destinée aux familles avec enfants. Il sera introduit sur l'ensemble du territoire de la Commune. L'autre volet touchant les logements construits sur les terrains communaux, mis en droit de superficie dans le cadre de la polo 2012-19 (dont Boverattes). Ainsi si la situation des personnes aidées s'améliore, elles n'auront pas à remettre leur appartement mais l'aide sera revue. Ce projet, une fois le choix du lauréat arrêté soit à mi-juillet, sera présenté au Conseil communal en septembre. Si tout se déroule normalement, la mise en location se fera en janvier 2018. Quelques questions, souvent hors sujet ont suivi, mais dans l'ensemble les explications semblent avoir été entendues.

Texte et photo: Nina Brissot

Date:27.06.2013
Parution: 666