Télécharger
l’édition n°719
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Le four de Propéraz s'anime

Val-d'illiez Samedi 16 août, le four à pain de Propéraz sera allumé pour la première fois après 450 heures de bénévolat.

Une partie des bénévoles et membres de l'Association pour la Sauvegarde du four à pain de Propéraz: Joël Derivaz, président, Eric Dupuis, Jean-Philippe Premand, Dominique Donnet et Jacques Dall'Angolo.M. Mavilia

Ce n'est pas encore l'inauguration officielle, mais une remise en route de la cheminée. Après toutes ces heures passées à restaurer le four de Propéraz, sur la commune de Val-d'Illiez, les bénévoles avaient peut-être envie de voir la fumée s'élever dans le ciel de la vallée. Ce samedi 16 août n'a pas été choisi par hasard (le dimanche aurait pu aller aussi), mais en fonction du calendrier lunaire qui précise que la date est favorable pour remettre en fonction une cheminée qui a subi d'importants travaux. Cette information, Dominique Donnet, bénévole sur le chantier, la tient de son grand-père, et certains fumistes travaillent encore ainsi lorsqu'il s'agit de «culotter» une cheminée.

Une charpente au menu

Allumer le four sera aussi l'occasion de se retrouver et de se réjouir de l'approche d'un grand moment pour la rénovation du four; la pose de la charpente, prévue dans la première semaine de septembre.

Une dame passe à côté de la petite bétonneuse et s'enquiert de l'avancée des travaux. Les murs sont terminés et les pierres sèches apparaissent. Le toit sera en bardeaux à l'ancienne et la fin des travaux est prévue pour novembre puis le four sera allumé pour les fenêtres de l'avant. «C'est ainsi à chaque fois que nous venons travailler ici, remarque Joël Derivaz, président de l'Association pour la Sauvegarde du four à pain de Propéraz (AFAPP), les gens s'intéressent beaucoup à ce qui se passe et tous sont ravis que le four reprenne vie dans le village». Il n'est en effet plus en fonction depuis 2007 et c'est grâce à l'association que ce patrimoine valaisan va retrouver sa fonction première, celle de rassembler des gens et de cuire du bon pain.

Des projets sur le feu

Le comité travaille d'arrache-pied pour réunir les fonds nécessaires et 90'000 frs sont déjà promis, sur les 130'000 frs que coûte l'ensemble des travaux. «Pour le comité, explique le président, le but en rénovant ce four est de créer une animation au village et de pouvoir organiser autour de ce lieu diverses manifestations. Nous sommes en discussion avec les Moulins de la Tine pour organiser une journée du pain, par exemple».

«C'est notre patrimoine, conclut Dominique Donnet et c'est une fierté de redonner vie à nos traditions».

Magaly Mavilia

Informations sur: www.properaz.ch

Date:14.08.2014
Parution: 719