Télécharger
l’édition n°722
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Passionné de bornes, mais pas borné !

Découverte Dans son troisième ouvrage «Histoire de bornes», Olivier Cavaleri explore la frontière entre le Valais et la France.

Bornes de 1891 et 1737 aux étoiles des sept dizains du Valais, au Pas de Morgins.O.Cavaleri

S'intéresser aux bornes, c'est peu banal. Olivier Cavaleri, auteur de la série «Histoire de bornes» aux éditions Slatkine, se souvient des prémisses de cet intérêt particulier: «C'était il y a environ 10 ans, en me promenant dans le Jura avec mes enfants. Interrompus par une borne-frontière richement ciselée et minutieusement décorée, les questions fusèrent. L'explication détaillée du pourquoi (et du comment) de chaque gravure se révéla beaucoup plus ardue et plus vaste qu'imaginée! La passion pour la recherche historique et la découverte pédestre des confins du pays était née». Olivier Cavaleri vient de publier un ouvrage sur la limite séparant le Valais de la France. Il aura fallu près de deux ans à ce passionné pour explorer les 98 bornes sur le terrain et fouiller dans les archives, aux services cantonaux du cadastre ou chez les gardes-frontière. Un travail qui l'a aussi amené à rencontrer «un grand nombre de personnes passionnées par l'histoire régionale ou simplement amoureuses de leur région».

22 idées de balades

Le concept des ouvrages d'Olivier Cavaleri est d'intéresser tout un chacun à l'Histoire de manière active, en allant soi-même sur le terrain. Il propose à ses lecteurs 22 itinéraires sur les 91 km de la frontière entre le Valais et la France: «Chaque promenade est une aventure différente», souligne l'auteur, évoquant par exemple la promenade de Chaux Longe, de difficulté moyenne, qui propose la découverte d'un maximum de borne frontière historiques.

Valérie Passello

Date:04.09.2014
Parution: 722

Une très vieille limite

Parmi les bornes remarquables, la Pierre à Miaux, au Col de Chésery dans les Portes du Soleil, est en fait un gros rocher qui sert probablement de borne depuis le XIIe siècle, estime Olivier Cavaleri. Il marquait la limite, aujourd'hui franco-suisse, entre les seigneuries des abbayes d'Abondance, de Saint-Jean d'Aulps, de Monthey et de Val-d'Illiez. Cette borne est couverte d'inscriptions et de gravures d'époques différentes. «Un monument dans un cadre grandiose!», s'enthousiasme le spécialiste.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio