Télécharger
l’édition n°725
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Quand l'art naît de l'obscurité

monthey Pour la rentrée littéraire, des résidents du centre des Marmettes (Fondation Romande en faveur des personnes SourdesAveugles) ont créé des tableaux représentant des écrivains. Exposition dès le 26 septembre à la librairie «À l'Ombre des Jeunes Filles en Fleurs».

Résident des Marmettes, Nicolas est sourd et sa vue est extrêmement limitée. Mais il parvient à créer de superbes tableaux (ici, un portrait de Ramuz).V. Passello

Couper des bouchons en liège, les peindre puis les coller sur un grand panneau au motif pré-dessiné: voilà l'activité de quelques-uns des résidents du centre des Marmettes à Monthey. Le résultat est saisissant et plus encore lorsque l'on sait que les auteurs sont atteints de surdicécité. Tous sont sourds, aveugles ou malvoyants et souffrent en outre d'autres pathologies lourdes, comme l'autisme.

L'idée vient du chef d'atelier Pierrot Bressoud: «Nous avons commencé il y a 3 ou 4 ans par des tableaux qui se sont vite avérés trop petits. Afin de donner aux résidents un travail régulier qui ait un sens et pour faire connaître la fondation, j'ai imaginé de grands panneaux représentant des personnalités comme Chaplin ou Einstein par exemple. C'est visuellement accrocheur et les gens sont tout de suite interpellés».

Un univers à découvrir

À ce jour, l'atelier a produit une vingtaine d'œuvres qu'il vend à des entreprises ou à des privés. Pour la rentrée littéraire, Corina Bille, Victor Hugo et Charles-Ferdinand Ramuz ont rejoint la galerie de portraits. Bon nombre des tableaux du centre des Marmettes seront exposés à la librairie «À l'Ombre des Jeunes Filles en Fleurs» le 26 septembre prochain dès 17h30 et quelques-uns resteront en vitrine durant le mois d'octobre.

Date:25.09.2014
Parution: 725