Télécharger
l’édition n°730
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Cowboys au Chalet à Gobet

TEAM PENNING Le 25 octobre, la 3e Swiss Cup de team penning a réuni les meilleurs cowboys et cowgirls de Suisse. Le Régional a rencontré Olivier Fahrni, membre du comité de la Swiss Team Penning Association et organisateur de l'événement.

Christelle Guégan au final avec ses 3 vachettes.DR

Au lendemain des démonstrations virevoltantes de cette troisième Swiss Cup, sport qui a pour but de trier trois veaux ou vachettes désignés au sein d'un troupeau de 15 à 21 bêtes, et les conduire dans un enclos en moins de 90 secondes, Olivier Fahrni pose un regard satisfait sur cette discipline populaire et toujours spectaculaire, qui chaque année trouve de nouveaux adeptes en Suisse romande.

Quel bilan tirez-vous de cette 3e édition?

> Tout s'est parfaitement déroulé. Je dirais que le succès est à la fois régulier et grandissant, dans la mesure où environ 1000 spectateurs au total sont venus assister à la manifestation cette année. En créant une Swiss Cup de team penning, l'objectif était d'obtenir un event davantage médiatique que le championnat, et les chiffres vont en ce sens. Nous serions incapables d'augmenter le nombre de 60 équipes au vu des infrastructures, mais nous souhaitons évidemment continuer d'asseoir la notoriété de l'événement, notamment en trouvant de nouveaux sponsors.

Quelles sont les différences d'entraînement entre l'équitation «classique» et le team penning?

> En réalité, le team penning découle d'une équitation de travail et non d'apparat. Les chevaux utilisés sont issus de races permettant une excellente collaboration avec l'homme: ils sont particulièrement dociles et sont des compagnons très sûrs, tant pour la pratique d'une discipline sportive que pour les tâches quotidiennes. Ces chevaux retrouvent d'ailleurs leur calme très rapidement après un effort soutenu, ce qui n'est guère le cas des chevaux de disciplines plus athlétiques, qui sont généralement plus fougueux. Or, dans les deux cas, ce n'est évidemment que par un entraînement de longue haleine qu'il est possible d'obtenir des résultats probants.

Quelle maîtrise de l'équitation un cavalier doit-il faire preuve pour pratiquer cette discipline?

> Au vu des nombreux changements de rythmes et de trajectoires, il convient de maîtriser l'équitation dans toutes les directions et allures, bien entendu. Néanmoins, il est parfaitement concevable qu'un jeune n'ayant pratiqué qu'un an et demi d'équitation soit déjà capable de s'entraîner progressivement à suivre des vaches. Les chevaux dits de «western riding» que nous évoquions sont assez posés pour cela.

Steve Casas

Date:30.10.2014
Parution: 730

Le team penning; un esprit western

Le team penning est l'un des sports équestres les plus pratiqués aux Etats-Unis depuis 1949: on y dénombre pas moins de 100'000 cavaliers répertoriés. Cette discipline issue du tri de bétail effectué par les ranchers existe depuis vingt ans seulement en Europe et fait chaque année de nouveaux adeptes, principalement en Italie et en France. En Suisse, les pratiquants sont également de plus en plus nombreux et un championnat national a été créé. Il oppose majoritairement des équipes romandes, dans la mesure où la discipline peine à se développer outre Sarine. Sportivement parlant, le team penning est une épreuve chronométrée se disputant par équipe de trois cavaliers, qui ont pour but de trier trois veaux ou vachettes désignés au sein d'un troupeau de 15 à 21 bêtes, et les conduire dans un enclos en moins de 90 secondes, ceci sans faire remonter le troupeau plus haut que la moitié de la zone disponible. L'épreuve s'effectue en général sur deux manches. La compétition se déroule dans un esprit d'amusement, résolument «western» et dynamique. Les meilleures équipes se départagent en dessous des 30 secondes et assurent ainsi un véritable spectacle. Une grande importance est accordée au traitement tant des chevaux que du bétail, sur lequel seule une pression modérée est acceptée, faute d'élimination. Infos sur www.stpa.ch

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio