Télécharger
l’édition n°750
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Pollution aux micro-plastiques !

montreUx Quelque 500 litres de déchets ont été récoltés sur la petite plage publique située en face de l'hôtel Eden depuis le mois de novembre. Chaque citoyen peut s'engager pour rendre les plages de Montreux propres. Une action utile.

Shannon Erismann ramasse régulièrement des sacs plastiques sur la petite plage en face de l'Hôtel Eden à Montreux.DR

Sandra Giampetruzzi

«Tout est parti de ma femme, Shannon. Nous allons souvent au lac et à chaque fois, elle ramassait des sacs en plastique qu'elle trouvait par terre et allait les mettre à la poubelle. Je la voyais faire et ça m'interpellait. Elle le faisait juste parce qu'elle aime ce lac et que c'est dégoûtant de voir tous ces déchets», explique Roger Erismann. Un jour, alors qu'il nage au large, il croise un homme sur une planche avec un filet. «L'homme ne pêchait pas, mais ramassait des cornets plastiques qui flottaient. J'étais fâché qu'on puisse polluer autant le lac. J'ai donc décidé avec ma femme de récolter régulièrement les déchets sur la petite plage en face de l'hôtel Eden». De novembre 2014 à avril 2015, ils ont nettoyé pas moins de 500 litres de déchets.

Des plages propres

«Ce n'est pas un appel à l'action, car je pense que beaucoup de citoyens le font déjà sans demander une reconnaissance quelconque. L'idée est plutôt de répondre à un manque de données au niveau des microplastiques dans les eaux suisses», précise ce citoyen. L'Office fédéral de l'environnement (OFEV) a mandaté d'ailleurs en 2013 un recensement de plusieurs lacs en Suisse. De juin à novembre 2013, les échantillons pris à la surface et sur les rives ont confirmé la présence des microplastiques, notamment du polyéthylène, du polystyrène expansé, des mousses et de l'acétate de cellulose. Selon le rapport, la plupart de ces polluants viennent des emballages, d'isolation et des filtres de cigarettes. C'est dans cette perspective que Roger et sa femme photographient à chaque collecte le lieu et la quantité de déchets récoltés. «Cela peut également servir à la commune pour savoir où installer des poubelles ou alors combien d'heures il faut prévoir pour les employés de la voirie pour nettoyer un endroit».

À raison de deux fois par semaine, les samedis et dimanches de 14h à 15h, le couple s'active sur la petite plage. «Les gens au début se demandent ce que nous faisons, mais ensuite nous remercient». Chaque citoyen est le bienvenu pour donner un coup de main ou lancer une telle action ailleurs aux bords des rives du lac. Le projet est extensible à d'autres communes avec toujours cet objectif de pouvoir alimenter la base de données, consultable via un site internet et un blog.

www.plagespropres.ch

Date:09.04.2015
Parution: 750

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio