Télécharger
l’édition n°785
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

L'art aux frontières des neurosciences

Recherche Fixer un tableau ou une sculpture d'art optique peut-il avoir une action dérangeante sur le cerveau? L'artiste Youri Messen-Jaschin tente de le prouver scientifiquement en collaboration avec le laboratoire de neuro-imagerie du CHUV.

L'illusion d'optique illustrée par cette «Circle sculpture» en Plexiglas. S. Dubois

Nina Brissot

Certaines œuvres ont le pouvoir de tromper le système visuel humain. C'est le cas de l'art optique qui donne une perception déformée de la réalité. Autrement dit, l'illusion d'optique. Fixer une telle œuvre peut soulever un haut le cœur tant l'illusion de mouvements fait tanguer. De là à rechercher s'il existe une incidence de cet art sur la stimulation cérébrale profonde, il reste un pas que scientifiques et artistes tentent de franchir.

Arc bien tendu

L'Op art, ou art optique, reste une discipline relativement confidentielle, réservée à des collectionneurs particuliers. Rares sont les galeries qui se consacrent à cet art, 3 ou 4 en Europe, aucune en Suisse, mais ces artistes sont très courtisés et, le plus souvent, ils présentent leurs œuvres sur leurs lieux de travail. C'est ce que fait le Letton d'origine Youri Messen-Jaschin. Né en Suisse, aujourd'hui installé à Lausanne, Youri a poussé ses recherches sur tous les continents et collaboré avec Oskar Niemeyer, Max Burle et Otake au Brésil, puis Clorindo Testa en Argentine sur l'art cinétique et l'espace architectural. Pour apprivoiser l'espace, il a mis en scène et chorégraphié ses propres œuvres dans divers théâtres à Caracas, Mendoza et en Europe. Mais cet artiste protéiforme a bien d'autres cordes encore à un arc bien tendu et s'intéresse tout particulièrement aux neurosciences.

L'art cinétique

C'est lors d'un séjour prolongé à Göteborg, à la fin des années 60, qu'il s'est pris de passion pour l'art optique. Depuis, toutes ses recherches seront tournées vers l'art cinétique. Il a la chance d'échanger avec Jésus Rafael Soto, pape du genre avec Vasarely, Schöffer ou Yaacov Agam. Il l'applique sur toutes les formes d'art, peinture, sculptures, sérigraphies, assemblages. Les supports diffèrent aussi du Plexiglas au verre en passant par les toiles de lin ou de coton et des travaux de textiles. Il est d'ailleurs l'auteur d'une unique tapisserie réalisée dans le style du Op art. Aujourd'hui propriété de Migros Vaud, préalablement achetée par le Musée d'art contemporain à Zurich.

Neurosciences

Depuis 3 ans, Youri mène une recherche avec le laboratoire de Neurosciences du Chuv, auquel dernièrement est associée l'Université de Zurich. Les choses avancent très lentement au goût de l'artiste qui reste toutefois conscient que l'art et la science font partie de deux mondes différents. Des études concentrées sur les liens entre les neurosciences cliniques et fondamentales. Il collabore avec le Pr. Bogdan Draganski, chercheur principal visant à l'identification, par le biais de la neuro imagerie et les biomarqueurs, des maladies neurodégénératives. Leurs intérêts se rejoignent plus particulièrement dans le domaine de la stimulation profonde. Le 21 décembre, une équipe de chercheurs et d'étudiants de l'Université de Zurich et de l'Institut de technologie de Zurich engagés dans le Brain Project se sont déplacés au laboratoire de neurosciences afin d'étudier cette approche art et sciences, entre IRM et Op art.

Date:24.12.2015
Parution: 785

Dans ce dossier

Documents

Vidéo
Documents audio