Télécharger
l’édition n°794
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Les entrepreneurs de demain se font la main

Monthey Une trentaine d'élèves de l'école de commerce ont participé à un laboratoire de création d'entreprises mis sur pied par l'Antenne Régions Valais romand.

Les élèves ont pu s'entretenir avec différents acteurs du tissu économique régional, incontournables dans un processus de création d'entreprise.V.Passello

Valérie Passello

«Il y a environ six mois, chaque élève a dû concevoir et défendre une idée d'entreprise. Dix ont d'abord été sélectionnées, puis quatre. Enfin, nous avons écrit une lettre de motivation pour intégrer l'un des projets retenus», décrit Mathilde Amacker, élève de 2e année à l'École de Commerce et de Culture Générale de Monthey (ECCG). La jeune fille, dont l'oncle est physiothérapeute, avait imaginé un sac rempli de billes à garder au réfrigérateur, pouvant être appliqué sur des lésions. Une bonne idée, mais trop compliquée à concrétiser lors de l'année scolaire, notamment en raison des normes d'hygiène pour un tel objet. Pas davantage de chance pour sa camarade Dovi Lawson qui s'était lancée dans un concept d'organisation de mariages: «De toute façon, deux ans auraient été nécessaires pour mettre une telle entreprise sur pied, c'était trop long», remarque cette dernière. Mais c'est de bonne grâce qu'elles ont rejoint l'un des projets retenus: «Le travail en groupe aide à avancer, nous osons davantage nous lancer», ajoute Mathilde.

Un contact direct

Les entreprises conçues par les élèves sont: «Prorange», la création et la commercialisation d'un éplucheur d'orange via une imprimante 3D, le développement d'un agenda de l'école pour l'année 2016-2017, la fourniture d'un service de boulangerie à la pause du matin et la mise en place d'un événement pour récolter des fonds à but humanitaire.

Le 24 février, les 31 élèves de l'ECCG de Monthey impliqués dans le processus étaient invités à un atelier organisé par l'Antenne Régions Valais romand (ARV), dont le but est de soutenir le développement économique régional par différentes actions auprès de partenaires publics et privés. Après une présentation des outils de promotion économique de la ville de Monthey, les potentiels futurs entrepreneurs ont participé à trois ateliers visant à les confronter aux réalités économiques et législatives. Ils ont rencontré un banquier, un représentant du registre du commerce et un conseiller en assurances. «Ces ateliers sont l'occasion de faire le lien entre les acteurs du tissu économique et le projet d'entreprise monté par les élèves. Les jeunes sont en contact direct avec des gens du terrain et peuvent ainsi avoir un vrai entretien, poser toutes leurs questions», décrit Florence Gessler, cheffe de projet pour l'ARV.

La démarche s'inscrit dans le programme «Apprendre à Entreprendre», qui s'adresse chaque année à une vingtaine de classes valaisannes. Orientée sur la pratique, l'approche permet d'appliquer la théorie de manière tout à fait concrète. Et nos élèves, visiblement très impliquées, apprécient ce mode de faire, comme l'indique Mathilde: «C'est un bon exercice, même s'il est difficile, car nous ne sommes pas encore dans le métier. Nous avons établi un business-plan, contacté des partenaires et des sponsors, réalisé une étude de marché... Maintenant nous avons la pression de voir si notre projet va fonctionner ou pas!».

Date:03.03.2016
Parution: 794

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio