Télécharger
l’édition n°823
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Vacances inconnues

Start up Depuis le 12 septembre, l'agence en ligne Travelise, une start up co fondée par une jeune montheysanne, organise les premiers voyages surprises de Suisse romande. Son crédo: partir pour quelques jours en Europe sans connaître la destination.

La Montheysanne Morgane Pfefferlé et Alain Quartenoud, fondateur de Travelise. DR

Céline Amiguet

S'évader trois ou quatre jours sur le continent européen, mais sans savoir où l'on va avant d'avoir atteint l'aéroport: c'est le concept original développé par deux jeunes entrepreneurs, qui ont lancé le 12 septembre la première plateforme de réservation de voyage surprise en Suisse romande. Issue du programme Business Experience, en lien avec la HES-SO de Sierre et baptisée Travelise, l'agence de voyages en ligne inclut également une activité méconnue, ceci afin de pimenter encore plus le séjour. «Les voyageurs ont toutefois une marge de manœuvre. Le concept permet de réserver quelques critères, tout en rendant au voyage les émotions de la découverte», souligne la montheysanne Morgane Pfefferlé, initiatrice et co-fondatrice du projet. But de la start up: promouvoir la réservation en agence. «Quand on réserve soi-même sur internet, on doit naviguer parmi des centaines d'offres et on risque d'être déçu une fois sur place. Ici on s'en remet au professionnalisme d'un agent de voyage.»

Loin des risques d'attentats

Pourtant, avec le sentiment d'insécurité ambiant, les gens pourraient être frileux à l'idée de réserver sans savoir où ils vont. «Notre idée est de proposer des destinations originales, plus authentiques, hors du tourisme de masse et moins connues que des grandes villes touristiques comme Barcelone ou Londres, et donc moins exposées aux risques d'attentats,», rétorque la Chablaisienne. Travelise propose d'ores et déjà trois formules personnalisables, comme «Aventure entre amis», «Escapade à deux», ou encore «Gastronomie et découvertes». Mais la start up ne veut pas s'arrêter en si bon chemin: «Nous souhaitons développer le concept d'un questionnaire permettant de personnaliser complètement le package. Nous voudrions aussi donner la possibilité aux clients d'être surpris uniquement sur l'activité.» Les deux co-fondateurs, déjà soutenus par la fondation the Ark et Genilem Valais, sont actuellement à la recherche de fonds pour enrichir leurs offres.

Date:06.10.2016
Parution: 823

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio