Télécharger
l’édition n°829
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Etre averti des mises à l'enquête proches de chez soi

Pully Guilhem Tardy a développé un site internet et une application permettant d'être informé des mises à l'enquête selon divers critères. Une manière de simplifier le système peu accessible de la Feuille des avis officiels.

Guilhem Tardy s'est servi de ses connaissances en informatique pour créer le site internet et l'application. DR

Valérie Blom

Feuille des avis officiels ou FAO. Un terme qui n'a plus beaucoup de résonnance auprès du grand public, mais une publication essentielle, puisqu'elle répercute notamment toutes les mises à l'enquête et autres demandes de permis de construire. Pour y accéder, il faut soit s'abonner aux deux éditions vaudoises par semaine, soit se rendre dans un commerce pour la lire. Guilhem Tardy, Pulliéran a imaginé un système simplifiant non seulement l'accessibilité de ces avis officiels, mais en permettant de paramétrer les recherches en fonction de différents critères. «Même pour un professionnel, la lecture de la FAO est fastidieuse. Imaginez donc pour un privé! Ils ne sont pas bien armés», s'exclame-t-il.

Grâce au site internet, ainsi qu'à l'application qu'il a créés, il est possible de programmer des alertes autour de son domicile. «En connaissant les mises à l'enquête proches de chez soi, on peut anticiper les impacts des nouvelles constructions. Je prends en exemple une situation qui m'est arrivée, où le revêtement de nouveaux bâtiments a induit davantage de nuisances sonores. Il est désormais impossible de dormir la fenêtre ouverte en été. En voyant l'annonce, nous aurions pu intervenir et réclamer une étude sur l'impact du bruit.»

Egalement pour les professionnels

Le système de cet économiste et juriste est aussi conçu pour les professionnels, qui pourront sélectionner les annonces non pas en fonction d'un emplacement, mais à l'aide de filtres. «Ils verront plus facilement les éventuels chantiers qui les intéressent. Grâce à une mise à jour, ils peuvent même directement envoyer une lettre type.»

Actuellement, les mises à l'enquête des cantons de Vaud et Genève se retrouvent directement sur l'application et le site. «J'espère pouvoir ajouter d'autres cantons, mais il faut pour cela qu'ils libèrent les informations en les rendant directement accessibles depuis le net.» Une façon très sérieuse de concurrencer la Feuille des avis officiels, dont le système papier est dépassé. «Il est possible de s'inscrire sur le site internet de la FAO. Mais on reçoit toutes les alertes dans un rayon de 2 km, soit une quantité astronomique, et non pertinente!» ajoute Guilhem Tardy.

Date:17.11.2016
Parution: 829

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio