Télécharger
l’édition n°831
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Les investissements alourdissent le budget

paudex Le budget 2017 accuse une perte de près de 700'000 frs, pour des charges de plus de 14 mios. Les investissements prévus s'élèvent à 21,5 mios entre 2017 et 2021, dont 6,2 mios pour 2017. Plus grosse dépense: la rénovation des bâtiments scolaires et administratifs pour 4 mios.

Georges-A. Nippell

«Ce déficit budgétaire est «tout-à-fait supportable pour notre Commune qui dispose d'une situation financière saine, d'autant qu'il découle d'une appréciation prudente de la Municipalité», explique André Crousaz, président de la Commission des finances (Cofin), dans son long rapport précis et détaillé débattu au Conseil communal du 21 novembre. «Les résultats effectifs de ces dernières années ont réservé de bonnes surprises, en comparaison des déficits budgétés», appuie la Municipalité. La Cofin constate que le déficit budgété, 661'100 frs, représente 5 % des charges. Il est essentiellement imputable aux charges sociales cantonales et de péréquation. Les contributions de Paudex aux charges cantonales augmentent encore en 2017. Cela signifie que des produits nets d'impôts - 10 millions pour 2017 - remontent au Canton «à hauteur de 70 %». Ce budget 2017 de Paudex est accepté à l'unanimité par le Conseil, lors de sa séance du 21 novembre 2016.

4 millions pour les écoles

L'assemblée accepte également à l'unanimité le plafond d'endettement fixé à 20 millions de frs, de même que le plan quinquennal des investissements de 2017 à 2021, totalisant 21,5 millions de frs. Pour 2017, des investissements de 6,2 mios sont prévus. Dont la rénovation des bâtiments scolaires et administratifs, pour 4 mios, ou la pose du revêtement et parois anti bruit de la route du lac, pour 800'000 frs. La Commission des finances précise que le préavis municipal ne doit pas être interprété comme une permission de dépenser. C'est une projection. La Cofin rappelle enfin que tous les projets énumérés feront l'objet de préavis soumis en temps utile au Conseil communal.

Date:01.12.2016
Parution: 831

Un plan pour réguler le trafic sur La Bernadaz

Avec l'implantation du quartier du Vallon de La Paudèze, le trafic sur la route de La Bernadaz augmente singulièrement. Dès la fin des travaux pour l'ajout d'un trottoir et des ralentisseurs (gendarmes couchés), un glissement de remblai entre les numéros 11 et 13 a nécessité le redressement du candélabre et le déplacement de la borne hydrante. Récemment, cette même zone se retrouve avec des fissures dans le trottoir. Avant de remettre à la Commune La Bernadaz, l'Etat a équipé la route de profils métalliques. Ces derniers révèlent des signes de fatigue. Dès lors, les autorités lancent une étude qui permettra de fixer les limites du trafic (types de véhicules, charges et durée d'utilisation), d'établir un plan de signalisation et une liste des restrictions éventuelles, de définir si une intervention lourde est nécessaire et dans quel délai, de proposer enfin des mesures de renforcement à court et/ou à moyen terme. Devisé à 57'000 frs, ce crédit d'étude est approuvé par le Conseil communal. Ce crédit sera intégré dans le futur préavis d'exécution des travaux.

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio