Télécharger
l’édition n°840
au format PDF
Région Lausanne Région Lavaux Région Riviera Région Chablais Région Oron
Dernière minute
La semaine prochaine
Bonus du net

Vulnérabilité n'est pas fatalité

Entraide L'association et la fondation du Groupe d'accueil et d'action psychiatrique (Graap) fêtent leurs trente ans d'existence en 2017 et célèbrent cet anniversaire avec un spectacle et une série de rendez-vous tout au long de l'année. Retour sur l'évolution de la considération des maladies psychiques avec son directeur, Jean-Pierre Zbinden.

Le GRAAP offre un service d'entraide social, des ateliers et des lieux d'accueil, comme son restaurant Le Grain de sel.

Valérie Blom

«La société souhaite que nous soyons tous performants. Mais la fragilité guette: nous sommes tous susceptibles d'être touchés à un moment ou à un autre.» Jean-Pierre Zbinden, directeur du GRAAP (Groupe d'accueil et d'action psychiatrique), explique le choix du thème de la vulnérabilité pour fêter les trente ans d'existence de cette association et fondation lausannoise (voir encadré). Durant toute l'année, toute une série de rendez-vous permettront de passer le cap (voir second encadré).

Avec les personnes atteintes de troubles psychiques, une réflexion est née autour de la fragilité. «Comment faire face à la vulnérabilité? Nous cherchons à construire une expertise basée sur le vécu de personnes ayant traversé cette épreuve.» C'est ainsi qu'est née l'idée d'un spectacle. Une représentation où se mêleront des individus touchés par la maladie et des professionnels du théâtre. Le résultat est à découvrir en octobre.

Impliquer le patient

«Ces dernières décennies, de simple objet de soins, le patient devient un acteur du plan de traitement. Cette implication permet de mieux prendre en compte, voire de placer au centre, son point de vue tant pour la médication que pour les projets d'intégration sociale et professionnelle. Le processus de rétablissement est personnel. On ne peut pas simplement appliquer la même règle à tout le monde», détaille le directeur. Le Graap va engager un pair-praticien en santé mentale, soit une personne qui a connu la maladie, voire l'hospitalisation, qui s'est formée et intégrera les équipes d'interventions. «Elle pourra dialoguer en tant que paire justement et apporter son regard sur l'institution et son fonctionnement.»

Une réelle intégration professionnelle des personnes souffrant de troubles psychiques constitue un défi actuel. «Elles ne demandent pas mieux que de travailler! Mais l'économie n'est pas prête à intégrer quelqu'un dont les compétences fluctuent en fonction de son état de santé. Les entreprises sont-elles prêtes à faire preuve d'une certaine souplesse dans l'organisation du travail ou des taux d'activité pour inclure des professionnels ne répondant pas aux standards actuels du collaborateur?», interroge Jean-Pierre Zbinden. Le futur lui répondra...

Date:16.02.2017
Parution: 840

Restaurant social et salon de coiffure

Le GRAAP est un organisme à but non lucratif, étant à la fois une fondation et une association. Il travaille à l'intégration sociale et à la citoyenneté de personnes atteintes de maladies psychiques. La fondation offre un service d'entraide social, des ateliers et des lieux d'accueil, comme son restaurant, Le Grain de sel, ou son salon de coiffure, Corporella, ouverts au public et basés à Lausanne, et une revue romande de santé mentale. L'association regroupe quant à elle ces individus, y compris les proches. L'idée est de leur permettre d'échanger, et de déstigmatiser la maladie psychique.

Un livre, une fête et un spectacle

Programme des 30 ans

17-18 mai 28e Congrès du Graap sur le thème de la vulnérabilité, Casino de Montbenon, Lausanne

18 mai Sortie du livre «30 ans de participation citoyenne: développement et impact de trois mouvements d'usagers de la psychiatrie en Suisse romande – L'Afaap, l'Anaap et le Graap»

22 juin 30e Assemblée générale du Graap-Association. Après la partie statutaire: jeu de piste à travers l'histoire du Graap – 30 ans d'affiches de manifestations publiques

24 juin Fête de la Borde, à Lausanne, avec la participation du Graap

10 octobre Première du spectacle du Graap et de Rebond'Art sur la vulnérabilité, à Neuchâtel. Représentations à la maison de quartier de Chailly Lausanne, 28 octobre à 19h et 29 octobre à 17h.

17 novembre Bal de l'Entraide au Casino Barrière Montreux

Dans ce dossier

Documents

En images

Vidéo
Documents audio